Votre météo par ville

Le Salon de l’agriculture 2021 annulé

13-10-2020

Actualité

C’est tout frais

Le Salon international de l’agriculture est annulé annoncent ses organisateurs. Il devait se tenir du 27 février au 7 mars 2021, porte de Versailles à Paris.

SIA 2018
En février dernier, le SIA avait dû fermer ses portes quelques jours plus tôt à cause de l’épidémie de Covid-19. © DR

C’est une bien triste nouvelle : la 58e édition du Salon international de l’Agriculture (SIA) est annulée. C’est ce qu’ont annoncé les organisateurs dans la soirée du 13 octobre 2020. Le SIA devait se tenir porte de Versailles à Paris du 27 février au 7 mars 2021.

Dans l’impossibilité de respecter la jauge de 1 000 visiteurs par jour pour les salons fixée par les autorités sanitaires, les organisateurs ont été contraints de prendre cette décision. Pour rappel, le SIA attire en moyenne entre 60 000 et 80 000 visiteurs par jour.

Le concours des produits et des vins maintenu

« L’équipe d’organisation travaille à construire un ou des temps forts qui,
sans remplacer le Salon, permettront au secteur agricole de s’exprimer
et d’être entendu »
, annonce le Ceneca et le Comexposium, les deux structures organisatrices du salon.

Concernant le Concours général agricole, le ministère de l’Agriculture
et de l’Alimentation et le Ceneca, copropriétaires de ce concours, ont
décidé de maintenir les concours des produits et des vins dans des
conditions différentes. Le concours général agricole (CGA) des produits se tiendra «dans trois ou quatre villes de province»

Lire aussi : « Dans les bottes d’Ophélie », un micro tendu aux agriculteurs

Une alternative au Hall des régions sera proposée au travers de marchés de produits fermiers à Paris et en province. Enfin, les organisateurs recherchent un lieu à Paris pour accueillir professionnels et politiques – dont le président de la République – pour une journée de débats, autour notamment du thème de la «souveraineté».

«Nous allons essayer de garder les débats médiatiques qui ont lieu chaque année entre politiques et professionnels», souhaite Jean-Luc Poulain.

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Biogaz : peur sur les tarifs
Une diminution du tarif de rachat du biométhane à 65 €/MWh : c'est l'objectif affiché du gouvernement cet auto [...]
Lire la suite ...

Pomme de terre : au moins 15 % de baisse de la sole en 2021 en UE
«Les producteurs du Nord-ouest de l’Europe devraient planter au moins 15 % de pomme de terre en moins au printemp [...]
Lire la suite ...

Moyen-Orient : des appels au boycott après les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures
Des appels au boycott des produits français ont eu lieu dans plusieurs pays du Moyen-Orient après qu’Emmanuel Ma [...]
Lire la suite ...

Bien-être équin : le box individuel pose question 
90 % des chevaux vivent aujourd'hui en box individuels, durant la majeure partie de la journée. Alors que le bien-êt [...]
Lire la suite ...

PAC : le Parlement européen adopte à son tour sa position de négociation
Le Parlement réuni en plénière le 23 octobre 2020 a définitivement adopté – à une large majorité des deux tiers [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire aux portes de la France : appel à la vigilance des détenteurs de volailles
Les Pays-Bas viennent de confiner leurs volailles élevées en plein air après la détection du virus H5N8 sur deux cyg [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires