Votre météo par ville

Reprendre en main sa com, le défi des Jeunes agriculteurs

17-03-2022

Actualité

Organisations agricoles

Les Jeunes agriculteurs du Nord-Pas de Calais ont renouvelé leur bureau le 11 mars à Arras. Au menu de leur AG : la communication et l’image de l’agriculture donnée dans les médias.

Quentin Destombes (au centre) entouré du nouveau bureau des Jeunes agriculteurs Nord-Pas de Calais, le 11 mars à Artois Expo. ©LDG

« Quand on me demande pourquoi les veaux sont enfermés dans les cases veaux, j’explique que c’est comme pour les bébés : on ne les met pas dans un grand lit tout de suite ! » Derrière la table aux côtés de deux autres intervenants, Caroline Piat répond aux questions de l’après-midi. « Comment reprendre notre communication en main ? » C’était le thème de débat choisi par les JA Nord-Pas de Calais, vendredi 11 mars, à Artois Expo pour animer leur assemblée générale.

Après avoir élu un nouveau bureau et un nouveau président en la personne de Quentin Destombes (voir page 19), l’assistance a écouté trois invités : Caroline Piat, éleveuse à Roncq et nouvelle présidente du Savoir vert (voir page 18), Camille Calvos, future agricultrice du Douaisis, et Alexis Degroote, journaliste à La Voix du Nord.

Question de timing

« Il faut savoir que comme chez les agriculteurs, il y a de moins en moins de journalistes… », commence ce dernier. Sous-entendu : ceux-ci ne délaissent pas l’agriculture, mais n’ont pas toujours le temps adéquat pour lui consacrer la place qu’elle mérite. « Les médias en général ne délaissent pas l’agriculture, on sait que vous êtes l’une des premières forces économiques régionales. Les journalistes ne sont pas des méchants. On est là pour apporter de faits, pas pour porter un jugement. Quand on publie un papier sur une manifestation d’agriculteurs, c’est vrai qu’il y a forcément des commentaires en ligne qui disent que les agriculteurs se plaignent tout le temps. Mais je vous rassure : c’est pareil quand on parle des enseignants ! »

« Vous êtes forts pour reformuler nos phrases, ironise Camille Calvos, piquante. On se rend parfois compte qu’on n’a pas été compris, et qu’on a reformulé nos propos… Et au bout du compte, on ne vous fait plus confiance ! On préfère les interventions en direct. Là au moins il n’y a pas de déformation possible. »

Réponse du journaliste : « À La Voix du Nord, un papier fait 2 500 signes, on doit forcément tailler dans le vif à un moment ! »

Parler simple

Et de conclure : « Ce qui est important pour nous, c’est que vous parliez simple. Vous avez votre jargon, votre manière de travailler… Mais si moi je ne comprends pas, comment vais-je retranscrire cela ? Si nos écrits doivent intéresser nos lecteurs, il faut que votre discours soit limpide. J’ai réussi une interview quand une relation de confiance s’est instaurée entre moi et la personne. Si je sors d’une entrevue en me disant qu’elle n’est pas crédible, c’est raté. Et si la personne en face se dit la même chose de moi, c’est pareil. Moi je ne communique pas, j’informe. » 

Lucie De Gusseme

Lire aussi : Formation FDSEA : comment communiquer efficacement ?

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bois de la Chapelle. La bière fermière qui profite… aux bovins
Installé à Torcy, Aymeric Hubo produit ses bières avec l'orge de la ferme. Depuis 2020, le brasseur de 36 ans élève [...]
Lire la suite ...

Supplément Terres en Fête : 31 mai 2024

Numéro 361 : 19 avril 2024

Numéro 366 : 24 mai 2024

Dunkerquois : Francis Vermersch, sur tous les fronts, l’homme de tous les combats
Champion de l'engagement, Francis Vermersch superpose les casquettes. À presque 70 ans, l'homme aspire désormais à pa [...]
Lire la suite ...

Terres en défis : à vos marques, prêts, partez !
Pour l'édition 2024 de Terres en Fête, le Savoir Vert des agriculteurs a mis au défi les écoles des Hauts-de-France. [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires