Votre météo par ville

« Déployer une stratégie syndicale de conquête »

24-09-2021

Actualité

Politique-syndicalisme

Le 75e congrès de la FNSEA se déroule à Niort, dans les Deux-Sèvres, du 21 au 23 septembre. Retour sur la présentation du projet lancé par le syndicat majoritaire pour les années à venir.

FNSEA 75ANS NIORT © Actuagri
Le congrès 2021 de la FNSEA à Niort (79). © Actuagri

C’est devant plus de 1 200 agriculteurs venus de toute la France que s’est ouvert, le 21 septembre à Niort, dans les Deux-Sèvres, le 75e congrès de la FNSEA. La première journée se déroule traditionnellement à huis clos. Elle est consacrée à la présentation des différents rapports (Commission nationale des statuts et conflits, rapport financier, rapport d’activité de l’année écoulée), aux interventions des régions et des groupes d’associations spécialisées et des sections sociales. La deuxième journée, le 22 septembre, permet d’entrer dans le vif du sujet : la présentation par les principaux responsable du réseau syndical du projet #FNSEA2025.

Objectif prioritaire

L’objectif affiché est de « déployer une stratégie syndicale de conquête », a clairement affirmé Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA. Conscient que la démographie agricole va aussi peser sur le nombre d’adhérents, quelle que soit la structure syndicale, l’organisation agricole entend « élargir son champ de vision » et partir à la reconquête des agriculteurs en privilégiant « la proximité et l’attractivité », a expliqué Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint. « Il nous faut des élus impliqués, une équipe de terrain et une offre de services attractives », a-t-il ajouté, indiquant vouloir « mieux former les élus syndicaux locaux ».

Avec l’ambition de faire de la stratégie syndicale un « objectif prioritaire », Hervé Lapie, secrétaire général adjoint, a précisé que cet objectif inclura une « culture de l’évaluation, avec des indicateurs et des reportings » et qu’un « état des lieux du réseau » serait lancé pendant la tournée syndicale prévue cet hiver.

« Nous nous reconnaissons dans les réflexions et la problématique de la FNSEA », a pour sa part concédé Arnaud Gaillot, secrétaire général de JA qui travaille « avec ses spécificités » sur le projet d’identité des jeunes agriculteurs. « La jeune génération est défiante. Même si c’est un phénomène de société, il faut la regarder en face », a-t-il lancé.

Valeurs

La FNSEA entend d’ailleurs s’inspirer d’exemples locaux pour remobiliser ses troupes, à l’image de la FDSEA de Haute-Saône qui a développé des magasins de producteurs, en circuits courts. « C’est un projet qui a pu être monté en 8-9 mois grâce à l’accompagnement administratif de la FDSEA », a dit Michaël Muhlematter, président de la FDPL 71. Le succès est tel que les syndicaux agricoles concurrents viennent prendre conseil auprès de la FDSEA pour monter leurs projets !

Fédérer les énergies est aussi le leitmotiv de Romain Blanchard de la FDSEA des Bouches-du-Rhône à l’initiative d’un groupement d’employeurs, piloté par la FDSEA pour permettre aux agriculteurs de recruter du personnel saisonnier. Les employeurs y trouvent simplicité, sérénité et moindre coût.

La démarche est identique pour Joël Limouzin, président du Fonds national agricole de mutualisation sanitaire et environnemental (FMSE) pour qui « la force de notre réseau FNSEA, c’est de répondre à l’intérêt général et nos valeurs de solidarité ».

Lire aussi : Christiane Lambert : « Retourner au combat sur le terrain »

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 364 : 10 mai 2024

À Coulogne, aquaculture et ouverture
Le lycée agricole de Coulogne accueille près de 500 élèves et apprenants dans l'une de ses formations initiale, cont [...]
Lire la suite ...

L’Atelier Citronnelle ou les fruits et légumes simplement
Dans les locaux de Pom'Cannelle, à Boulogne-sur-Mer, une nouvelle marque a fait son entrée : Atelier Citronnelle. Der [...]
Lire la suite ...

Bien-être animal : investissements gagnants sur tous les plans
Ludovic Bouillet est éleveur à Bousbecque. Depuis son installation en 2006, l'agriculteur a fait, au fil des années, [...]
Lire la suite ...

Européennes 2024 : Les programmes des huit principales listes
22 listes de partis français ont été déposées dans le cadre des élections européennes qui se dérouleront le dima [...]
Lire la suite ...

Christophe Lépine : « Dans la région, nous avons des espaces naturels exceptionnels »
Christophe Lépine, président du Conservatoire d'espaces naturels Hauts-de-France, a deux passions : la nature et la r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires