Votre météo par ville

John Deere prépare l’automatisation des tracteurs

13-08-2021

Actualité

Terre à terre

Le constructeur américain John Deere vient de racheter pour 210 millions d’euros la startup Bear Flag Robotics. Cette société, américaine elle aussi, propose des solutions pour automatiser le parc de matériels existants.

Bear Flag Robotics automatisation tracteur John Deer © Bear Flag Robotics/John Deer
© Bear Flag Robotics/John Deere

Le constructeur américain de machines agricoles John Deere vient d’acquérir, pour 250 millions de dollars, la startup californienne Bear Flag Robotics.

La société, fondée en 2017, est basée dans la Silicon Valley. Elle dispose de la technologie permettant à une machine existante de travailler dans un champ de manière autonome, annonce John Deere .

Les deux sociétés travaillent ensemble depuis 2019 au sein du programme Startup Collaborator de John Deere.

Depuis, Bear Flag a déployé sa technologie dans quelques fermes américaines. « L’un des plus grands défis auxquels les agriculteurs sont confrontés aujourd’hui est la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée pour exécuter des opérations urgentes qui ont un impact sur les résultats de l’agriculture. L’autonomie offre une alternative sûre et productive pour relever ce défi de front », considère Igino Cafiero, cofondateur de Bear Flag et directeur général de l’entrepris.

John Deere offre ainsi un réseau mondial à Bear Flag Robotics. Le constructeur étoffe par la même occasion son savoir-faire dans l’autonomisation des véhicules. 

Lire aussi : Un tracteur tout électrique débarque au lycée agricole de Savy-Berlette

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires