Votre météo par ville

Nord : Le département mise sur la nature

25-01-2022

Actualité

Environnement

Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont classés prioritaires par le Département du Nord. Son vice-président, Patrick Valois, évoque la feuille de route des aménagements à venir. 

Des travaux interviendront sur le site du terril des Argales à Rieulay courant 2024. © Cédric Arnould et Philippe Houzé – Département du Nord 

Dans le cadre de l’opération Nord durable, lancée en 2019 par le Département du Nord, Patrick Valois, vice-président en charge de la ruralité et de l’environnement, s’est exprimé sur les engagements sur la préservation et l’aménagement des espaces naturels lors d’une visioconférence lundi 17 janvier.

20 sites prioritaires

« Répartis sur un peu plus de 80 sites », 3 259 hectares d’espaces naturels sont gérés par le Département. « Il a été décidé de rééquilibrer les sites et d’en consacrer une vingtaine comme prioritaires. » Parmi eux, une dizaine a été évoquée. Objectif : mettre en avant des espaces naturels « utiles », en « capacité d’accueillir du public de manière qualitative » et qui permettent « la pratique de sports nature ».

Réaménager les bassins miniers

Le terril des Argales, « le plus grand terril du bassin minier du Nord-Pas de Calais situé entre Rieulay et Pecquencourt », recevra une enveloppe de 1,7 million d’euros dès cette année. Une étude d’impact portée par l’intercommunalité sera lancée prochainement. Elle permettra « d’évaluer et de chiffrer les aménagements nécessaires en termes d’accueil du public et de stationnement. Le projet global intégrera également la réfection des cheminements, le partage des usages, la signalétique sur le site et la restauration écologique des milieux ». Les travaux démarreront en 2024.

Le site minier de Chabaud-la-Tour, situé à Condé-sur-Escaut, va bénéficier de travaux de réaménagement en deux étapes. La première, de 2022 à 2023, permettra l’identification de trois portes d’entrée du site. La deuxième, de 2023 à 2024, concernera le rétablissement d’une zone humide autour du lac pour favoriser « de nouvelles végétations et une meilleure respiration de l’eau stagnante ». Budget : 2,5 millions d’euros.

Le terril Sainte-Marie, à Auberchicourt, bénéficie de 300 000 euros de budget pour de nouveaux aménagements sur cette zone de 70 hectares, pour, entre autres rendre accessible « une partie du site uniquement aux piétons, avec une continuité avec le chemin des Galibots. Une nouvelle boucle piétonne sera créée afin de permettre aux usagers de découvrir le site et sa zone humide. L’ensemble des entrées seront aménagées avec la pose d’un nouveau mobilier afin de sécuriser le site et d’interdire son accès aux engins motorisés. Les travaux, déjà engagés depuis le mois d’août, se termineront au premier trimestre. »

Protéger les zones humides

Le site de Watten, dans les Flandres va bénéficier d’un sentier qui permettra de « relier les sites du Confins du bois royal et du lac bleu aux sites touristiques emblématiques de la commune de Watten, notamment la tour de l’Abbaye et le moulin ». Les travaux débuteront cette année avec la « création des cheminements à la fois le long de la route départementale 26 et des parcelles agricoles pour rejoindre le lieu-dit des Confins du bois royal en partenariat avec la commune ». Des aménagements estimés à 250 000 euros.

Le lac bleu situé à Watten connaître également quelques aménagements © Cédric Arnould et Philippe Houzé – Département du Nord 

Le marais d’Aymeries. Ce marais situé au centre du parc naturel régional de l’Avesnois, vise « à protéger les prairies humides le long de la Sambre, en connexion avec la forêt de Mormal, il constitue un couloir migratoire de tout premier ordre pour l’avifaune ». Une zone que le Département souhaite étendre.

La réserve naturelle nationale de la Dune marchand, à l’est de Dunkerque, est protégée par le Département, en partenariat avec le Conservatoire du littoral. Pour 2022, le périmètre de la zone naturelle s’étendra sur 30 hectares supplémentaires, pour atteindre 113 hectares. Le Département souhaite également participer à la mise en œuvre de l’Opération grand site des dunes de Flandre (OGS), aux côtés des acteurs du territoire dunkerquois : la communauté urbaine de Dunkerque (CUD), le syndicat intercommunal des Dunes de Flandre, les communes et les partenaires flamands.

Préserver les écrins

L’Abbaye de Vaucelles. Situé près de Cambrai, le monument historique est entouré « d’un écrin de verdure et de terres agricoles » à protéger. « Toute la partie des prairies humides, en aval de l’abbaye, présente des intérêts écologiques et environnementaux. » Le Département propose de créer une zone de préemption de « 619 hectares ». Il se porte, par ailleurs, « garant de la certitude qu’il n’y aura pas de construction inadaptée sur cette partie de l’espace qui entoure l’abbaye » et où il restera « de l’espace cultivé ». 

L’Abbaye de Vaucelles à Cambrai disposera d’une zone de préemption de 619 hectares gérée par le Département du Nord. © Cédric Arnould et Philippe Houzé – Département du Nord 

Laurène Fertin

Lire aussi : Mormal : L’appel de la forêt

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 368 : 7 juin 2024

Terres en fête. Dans les pas des champions du Savoir vert
Terres en fête, c'est l'occasion pour le grand public de découvrir un monde parfois trèèèèès inconnu. Des dizaine [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : 85 000 visiteurs, 550 exposants et des organisateurs contents
Terres en fête s'est déroulé du vendredi 7 au dimanche 9 juin à Tilloy-lès-Mofflaines. 85 000 visiteurs ont arpen [...]
Lire la suite ...

Flandre : Florian Djebouri a transformé sa passion pour les chiens en métier
Sur Terres en fête, Florian Djebouri faisait des démonstrations de chiens de troupeau. L'occasion de rencontrer ce tou [...]
Lire la suite ...

Élections européennes et dissolution : avec quelles conséquences ?
Quelles conséquences sur le monde agricole vont avoir les élections européennes et la dissolution de l'Assemblée nat [...]
Lire la suite ...

« Il n’y a pas d’ambiguïté, notre objectif est de produire »
Pour Agnès Pannier-Runacher, « si on nie le dérèglement climatique - comme le fait l'extrême-droite - on tue l'agr [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires