Votre météo par ville

Cristal Union vise haut sur le paiement de la betterave

08-06-2021

Actualité

Organisations agricoles

Le sucrier français Cristal union renoue avec les bénéfices. Un résultat obtenu grâce à sa restructuration affirment ses dirigeants.

Terres et territoires betterave champs © CGB
Cristal union prévoit de rémunérer la betterave à 27 €/t en 2021 © CGB

Le groupe sucrier Cristal union, qui renoue avec les bénéfices en 2020-2021, tire les fruits de sa restructuration, lui permettant d’augmenter «à moyen terme» son prix de la betterave à 30 €/t. C’est ce qu’on annoncé les responsables de la coopérative le 7 juin.

Cette année «difficile», avec la Covid-19 et une attaque de pucerons combinée à la sécheresse, a eu «le mérite d’éprouver la solidité de notre modèle et la pertinence de notre stratégie», a déclaré le président Olivier de Bohan.

Le résultat net grimpe à 69 millions d’euros (M€), après une perte de 89 M€ sur l’exercice précédent liée à une restructuration ayant conduit notamment à la fermeture des sucreries de Toury (Eure-et-Loir) et de Bourdon (Puy-de-Dôme).

Lire aussi : Tereos se fixe des objectifs ambitieux

27€/tonne en 2021

«Nous renouons avec la performance» et des «niveaux de rentabilité que nous avions connu» au moment des quotas, a commenté le directeur général adjoint Xavier Astolfi.

Le chiffre d’affaires s’établit à 1,7 milliards d’euros (+3,8% par rapport à 2019) soutenu par l’activité sucrière, qui connaît une baisse des rendements betteraviers de 30%, mais une hausse des prix du sucre en Europe. Cristal union prévoit de mieux rémunérer la betterave, à 27€/t en 2021 (contre 25,50€/t en 2020) et 30€/t «dans les toutes prochaines années».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Emploi agricole : Difficulté de plus en plus répandue à recruter des CDD
Dans son enquête annuelle sur l’emploi agricole réalisée pour la FNSEA, l’Ifop constate que la part des e [...]
Lire la suite ...

Bovins : Bruno Le Maire «prêt à travailler» sur un «plan de relance»
Le ministre de l’Économie a rencontré, ce 5 juin, les représentants de la filière bovine. Auprès desquels il [...]
Lire la suite ...

Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires