Votre météo par ville

SIA et Sima 2019 : l’heure est au bilan

04-03-2019

Actualité

C’est tout frais

L’édition 2019 du Sima a fermé ses portes le 28 février dernier sur un bilan positif. Avec 230 000 visiteurs, la fréquentation est stable par rapport à 2017.

Les exposants semblent avoir apprécié le fort climat d’affaire, avec un monde agricole qui s’est retrouvé au Sima pour concrétiser de nombreux projets, découvrir les innovations et trouver des réponses concrètes.

« Alors que pendant longtemps, le business directement sur le salon n’avait plus lieu, la tendance a repris il y a deux ans et s’est confirmée cette année. Nous avons d’ores et déjà fait de belles affaires avec la signature de plusieurs bons de commande », confie Michel Weber, directeur marketing et communication de New Holland France.

Cette année, le salon a affirmé sa dimension internationale, puisque le nombre d’exposants a progressé de 12,5 % avec 42 pays représentés. De plus, 25 % des visiteurs venait de 140 pays.

Enfin, le Simagena, « évènement incontournable en génétique bovine », qui a accueilli de nombreux temps forts, a été marqué par un record européen « historique », la génisse Gah Olga des Grilles, fille de Boldi V. Gymnast a été vendue 130 000 euros, à deux syndicats d’éleveurs canadiens et allemands, lors de la vente aux enchères Paris dairy sale organisée par Gênes diffusion

Salon de l’agriculture : baisse de fréquentation mais un dialogue entre agriculteurs et consommateurs

Le Salon de l’agriculture a vu sa fréquentation légèrement baisser pour son édition 2019, avec environ 633 213 personnes cette année, a annoncé son président Jean-Luc Poulain le 3 décembre, interrogé sur RTL. Une légère baisse de 6 % par rapport à l’an passé (672 000 visiteurs).

Selon les organisateurs, la baisse serait causée par deux facteurs: le climat social, qui a affecté d’autres salons, mais également le beau temps, qui a pu dissuader les visiteurs de venir s’enfermer porte de Versailles.

« Je trouve que ce salon est très positif parce que, bien-sûr le nombre de visiteurs est important pour l’équilibre financier du salon, mais au delà de ça il y a la santé des agriculteurs, le dialogue entre les agriculteurs et les consommateurs, le dialogue avec les médias, a ajouté Jean-Luc Poulain. Tout cela a été extrêmement positif durant neuf jours ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires