Votre météo par ville

Le conseil constitutionnel valide la dérogation à l’interdiction d’utiliser les néonicotinoïdes

10-12-2020

Actualité

Culture

La loi adoptée le 4 novembre par le parlement français autorisant l’utilisation des produits à base de néonicotinoïdes sur betterave sucrière a été jugée conforme à la constitution par le Conseil constitutionnel.

Dans un communiqué du 10 décembre 2020, le conseil constitutionnel juge conforme à la constitution la loi adoptée le 4 novembre par le parlement autorisant l’utilisation temporaire de produits à base de néonicotinoïdes en betteraves sucrières.

Les députés des groupes communistes GDR, LFI, socialistes et EDS à l’Assemblée nationale avaient déposé un recours devant le Conseil constitutionnel. C’est au regard de la charte de l’environnement, intégrée à la Constitution française depuis 2005, que le Conseil constitutionnel a été saisi sur ce texte.

Une loi temporaire

L’institution considère que le texte adopté par le législateur apporte des garanties suffisantes eut égard aux risques que représentent ces produits pour l’environnement. Le Conseil constitutionnel note que “l’application de ces dispositions” sera cantonnée “au traitement des betteraves sucrières”. Autre point soulevé : “les dispositions n’autorisent que les traitements directement appliqués sur les semences (sous forme d’enrobage, ndlr), à l’exclusion de toute pulvérisation”.

Par ailleurs, le texte de loi respecte, d’après le Conseil constitutionnel, les “conditions prévues à l’article 53 du règlement européen du 21 octobre 2009, applicables aux situations d’urgence en matière de protection phytosanitaire”. Il “permet un “usage limité et contrôlé“ des produits en cause, dans le cadre d’une autorisation délivrée pour une période n’excédant pas cent-vingt jours”.

Le Conseil constitutionnel appuie aussi sa décision sur le fait que “cette possibilité est ouverte exclusivement jusqu’au 1er juillet 2023″, dans l’attente de nouvelles solutions.

Pour rappel, le texte de loi fait suite à une campagne culturale en betterave marquée par un épisode de jaunisse important. Il aurait entraîné près de 280 millions d’euros de pertes financières à la filière et une baisse des rendements de 30 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Virginie Charpenet

Lire aussi : Tereos : une élection, de nombreux enjeux

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires