Votre météo par ville

Bichonner sa moissonneuse cet hiver

06-11-2019

Actualité

Machinisme

L’hiver est la période idéale pour remettre en état sa moissonneuse. Certes, c’est du temps à consacrer, mais une économie d’énergie assurée lors de la prochaine moisson.

© Vincent Motin

Après avoir été sollicitée tout l’été, la moissonneuse-batteuse a bien mérité son repos pendant l’hiver. Toutefois, son propriétaire n’est pas logé à la même enseigne. L’hiver est la période propice au remisage de la machine, ce qui engendre beaucoup de boulot.

« Une machine propre et entretenue, c’est une machine performante, martèle Corentin Riche, animateur agroéquipement à la FRCuma des Hauts-de-France. C’est avant tout un chantier optimisé et des pannes évitées. Cela permet également une économie d’énergie fossile et d’énergie humaine. »

Outre ces aspects, entretenir sa machine l’hiver permet de bénéficier des tarifs de la basse saison pour les pièces et la main-d’œuvre. Stocker sa machine propre et dépoussiérée, dans un endroit au sec, est primordial. Mais il est bon de vérifier l’état de certains éléments de la machine :

• Barre de coupe. Il est conseillé de vérifier l’état des couteaux de la scie, et de les remplacer si l’usure est notable. Il est également recommandé de les graisser afin d’éviter la rouille.

• Capteurs / électronique. Les machines actuelles sont équipées de nombreux capteurs dont l’état d’usure ou les défaillances sont difficiles à apprécier. Il peut donc être utile de demander au concessionnaire de la machine de venir avec la valise diagnostic afin de repérer les codes pannes de certains capteurs.

• Réservoir. Pendant la période d’hiver, il est conseillé de faire le plein de carburant afin d’éviter la condensation du liquide dans le réservoir. Si ce n’est pas fait, l’agriculteur risque de devoir purger le circuit de carburant avant l’utilisation de la machine.

• Courroies / chaînes / roulements. Il faut avant tout les dépoussiérer afin d’enlever les résidus de récolte. Il est primordial de nettoyer la machine avant de la remettre en état. « Le mieux est d’utiliser un compresseur de chantier, conseille Corentin Riche. Leur pression est plus importante et ils permettent d’accéder à des endroits plus exigus et ainsi être plus précis. » Sans ce nettoyage, la machine risque d’être la proie des rongeurs qui se feront un régal des câbles et autres éléments. Autre avantage : éviter l’échauffement des courroies, chaînes et roulements lors de l’utilisation de la moissonneuse l’été prochain.

Il est aussi conseillé de vérifier l’état des courroies et de les changer si elles sont détendues ou craquelées. Les chaînes sont également à remplacer si l’agriculteur constate du jeu. Ensuite, il est bon de les nettoyer et les graisser afin d’éviter la rouille et qu’elles ne s’usent pas trop rapidement.

© Gabriel Omnès

• Broyeur. Il est recommandé de s’assurer que les résidus de paille sont enlevés. L’autre point porte sur la vérification de l’état des couteaux du broyeur. Ils doivent être bien aiguisés, cela se voit à l’œil selon leur largeur. S’ils sont trop usés, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Sans cela, la machine risque de consommer davantage l’été prochain.

• Parois. Avant l’hiver, l’agriculteur peut être tenté de laver l’extérieur de sa machine. Or, cela est déconseillé. Le fait de la passer sous l’eau avant l’hiver peut entraîner la rouille de certains éléments et engendrer des problèmes électriques et électroniques. « S’il faut la nettoyer, je conseille de le faire l’été afin qu’elle sèche plus rapidement », précise l’animateur de la FRCuma.

• Vis et trémie. Il est bon de s’assurer que la vis et la trémie sont bien vidangées de grains.

• Moteur. C’est l’occasion de réaliser la vidange du moteur, de changer l’huile, tout en vérifiant les niveaux. Si besoin, il peut être utile de remplacer les filtres à huile, à carburant ou encore à air.

• Batterie. Certains l’enlèvent afin d’éviter la décharge de la batterie, d’autres choisissent de faire tourner la moissonneuse plusieurs fois pendant la période de stockage. Chacun sa manière de faire, le principal est d’éviter l’usure inutile de la batterie.

• Convoyeur. Laisser les tiges du convoyeur rentrées afin de préserver le système hydraulique.

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires