Votre météo par ville

Un financement participatif pour les glaces au lait de brebis de Sébastien

20-09-2021

Actualité

Terre à terre

À Hondschoote, dans les Flandres, Sébastien Decramer s’apprête à rejoindre la ferme familiale avec un projet atypique. Il s’installe avec un troupeau de 25 brebis laitières. L’intégralité du lait sera transformée en crèmes glacées.

Sébastien mouton agneau Hondschoote septembre 2021 © V.CH.
Sébastien Decramer, éleveur de moutons à Hondschoote. © V.CH.

La visite du futur atelier de fabrication de crèmes glacées de Sébastien Decramer demande un brin d’imagination. Pour l’instant, sur la ferme de l’Haezepoël, exploitation familiale où il va s’installer d’ici la fin de l’année avec un troupeau de brebis laitières, l’ancienne grange qui doit accueillir le laboratoire de transformation et le matériel de fabrication est encore en travaux.

Elle abrite pour le moment l’outil de fabrication d’aliment à la ferme destiné au troupeau de brebis allaitantes déjà présent sur la ferme. Car chez les Decramer, la brebis laitière, c’est du jamais vu mais pas la production ovine. « On élève des moutons pour leur viande depuis trois générations », explique Sébastien. Après avoir été technico-commercial pendant huit ans, il souhaite désormais rejoindre l’exploitation familiale.

Projet atypique mais « cohérent »

Pour constituer son troupeau laitier, qui sera composé au départ de 20 brebis, il a lancé un financement participatif sur la plateforme Miimosa. « Nous sommes arrivés au minimum de 60 % de notre objectif pour valider le financement, se réjouit-il. Ça apporte un petit plus sur le plan financier et ça permet de faire connaître mon projet ».

Au 20 septembre, le montant des contributions s’élève à 3 005 €. Il reste 20 jours pour soutenir ce projet très atypique dans le secteur des Flandres. « C’est une petite exploitation et dans ce secteur l’agrandissement est quasiment impossible, il fallait donc trouver une production qui apporte de la valeur ajoutée et qui soit cohérente par rapport à l’existant »

La brebis laitière va en effet permettre une mutualisation avec le matériel nécessaire pour s’occuper du troupeau allaitant géré par son frère aîné François. « L’idée est de se diversifier sans trop s’éparpiller », avance Sébastien. Son souhait est aussi de proposer aux consommateurs un produit gourmand produit localement.

Lire aussi : Séries Mania : le documentaire poignant d’un dernier élevage de brebis 

Les premières glaces en mars

Grâce à la vente directe de la viande ovine dans un réseau de supermarchés et de magasins de producteurs, une partie du travail de commercialisation est déjà bien entamée. Sébastien souhaite vendre ses glaces dans un rayon de 40 minutes en voiture autour de la ferme.

Le troupeau de brebis devrait arriver courant novembre, les agnelages sont prévus en février et les premières glaces pourront être dégustées à compter du mois de mars 2022.

Vous pouvez suivre l’actualité de la Ferme de l’Haezepoël, sur la page Facebook dédiée ou sur le site internet ferme-de-l-haezepoel.webnode.fr

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires