Votre météo par ville

Drives fermiers au collège, une solution à prolonger ?

20-05-2020

Actualité

C’est tout frais

Face au succès de l’opération drives fermiers dans les collèges du Nord, le Département envisage de jouer les prolongations… Explications.

© Département du Nord

Dans l’objectif de soutenir les agriculteurs locaux en leur permettant de poursuivre la vente de leurs produits habituellement fournis aux restaurations scolaires, le Département du Nord a développé pendant la période de confinement, des drives de producteurs (28 à l’heure actuelle) dans différents collèges du Nord.

Liste des collèges

  • Albert Camus à Thumeries
  • Maxime Deys à Bailleul
  • Boris Vian à Coudekerque-Branche
  • Charles Eisen à Valenciennes
  • Paul Duez et Louise de Bettignies à Cambrai
  • Jules Ferry à Douai
  • Jean Rostand au Cateau-Cambrésis
  • … Et bientôt au collège Budé de Maubeuge

La carte pour passer commande

Un certain succès

Est-ce le plaisir de retrouver son collège ? De déguster ce que les élèves auraient, en temps normal, trouvé sur leur plateau de cantine ou simplement, l’envie largement partagée en ce moment, de soutenir l’agriculture locale ? Toujours est-il que ces marchés installés dans les établissements ont leur petit succès.

Le nombre de commandes peut atteindre 50 pour certains producteurs (fruits et légumes, viandes et fraises), annonce-t-on fièrement au Département. Certains drives ont connu une belle fréquentation comme celui du collège Boris Vian à Coudekerque-Branche où le total des commandes s’établissait à 126 commandes la semaine du 4 mai 2020.

Au collège Jules Ferry à Douai, le total des commandes s’établissait à 109 commandes la semaine du 11 mai 2020, pour sa première semaine de fonctionnement.

Prolonger l’opération

L’opération est née du confinement, mais puisqu’elle fonctionne, pourquoi ne pas poursuivre ? Le Nord souhaite ainsi inscrire l’opération dans la durée, même après la réouverture des établissements. Toujours en concertation, bien-sûr, avec les collèges et les maires des communes concernées.

Comme l’opération s’inscrit dans la politique d’approvisionnement durable engagée, l’idée de prolonger l’accès, pour les parents d’élèves, à des produits locaux fait son chemin… « Une réflexion avec la chambre d’agriculture est en cours afin de définir l’évolution des besoins des consommateurs dans les prochaines semaines. Cette analyse pourra notamment s’appuyer sur les enquêtes qui seront prochainement réalisées auprès des consommateurs de certains drives« , indique le Département.

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Un léger assouplissement pour les chasseurs
Avec les nouvelles annonces du président Emmanuel Macron, les chasseurs avaient l’espoir d’être autorisés [...]
Lire la suite ...

Une cagnotte en ligne pour créer des épiceries associatives dans les villages
Une cagnotte en ligne vient d’être ouverte pour financer l’ouverture d’épiceries solidaires dans les [...]
Lire la suite ...

290 000 euros pour aider à la régénération des prairies dans les Hauts-de-France
C'est l'une des premières mesures du plan agroécologique voulue par la Région : l'aide à la régénération des pra [...]
Lire la suite ...

Il ouvre une poissonnerie à Boulogne-sur-Mer en plein confinement
Il faut presque le courage d’un marin pour ouvrir une poissonnerie en plein confinement ! C’est ce que vient [...]
Lire la suite ...

Semaine européenne de réduction des déchets : les lycées agricoles des Hauts-de-France innovent
À l’occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets qui se tient du 21 au 29 novembre 2020, cap sur les [...]
Lire la suite ...

Les robots de grandes cultures, ces nouveaux bras des champs
L'immense majorité du parc des robots agricoles français est composée de robots de traite. Mais les grandes cultur [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires