Votre météo par ville

Élections américaines : « Compter sur le marché plutôt que sur le gouvernement »

04-11-2020

Actualité

C’est tout frais

Alors que le duel entre Joe Biden et Donald Trump s’annonce serré, découvrez le dernier de nos entretiens avec des électeurs américains en lien avec le secteur agricole. Paul Bleiberg, vice-président chargé des relations gouvernementales à la Fédération nationale des producteurs de lait (NMPF) répond aujourd’hui à nos questions.

Paul Bleiberg, Vice-président chargé des relations gouvernementales à la NMPF (Fédération nationale des producteurs de lait)
Paul Bleiberg, vice-président chargé des relations gouvernementales à la Fédération nationale des producteurs de lait (NMPF). © DR

Quelle est votre opinion sur les programmes agricoles des candidats Trump et Biden ?

La National milk producers federation n’a pas d’opinion sur les candidats. Elle collabore avec le pouvoir législatif et exécutif quel qu’il soit. En tant que vice-président, je suis chargé de faire part de nos plaidoyers au Congrès sur un large éventail de questions. Celles-ci vont de la politique agricole à la nutrition, en passant par l’étiquetage et l’environnement.

Lire un autre témoignage : « Il y a très peu de soutien pour Biden dans le monde agricole »

Quelle a été l’action de l’USDA (le ministère de l’Agriculture américain) sous Trump ? 

L’USDA de l’administration Trump a travaillé à la mise en œuvre de l’Agriculture Improvement Act de 2018. Il s’agit du dernier projet de loi agricole promulgué par le Congrès. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le Congrès et l’administration pour garantir la mise en œuvre efficace du programme de couverture des marges laitières, le filet de sécurité économique pour les producteurs laitiers.

L’USDA a également développé un certain nombre de programmes de paiement aux producteurs. Notamment pour les indemniser sur les pertes subies après les représailles commerciales de la Chine et du Mexique en 2018 et 2019. Celui-ci, bien qu’utile, n’a cependant pas pleinement couvert les pertes subies.

Plus récemment, nous avons travaillé sur un programme de secours spécial coronavirus, qui utilise les fonds fournis par le Congrès pour soutenir les agriculteurs en fonction des pertes subies pendant la pandémie. Ce dernier a fourni un soutien plus significatif, grâce aux travaux du Congrès et de l’USDA.

Les producteurs laitiers américains sont-ils satisfaits de l’action du président Trump lors de ce premier mandat ?

Je pense que nos producteurs laitiers préfèrent compter sur le marché pour leurs revenus, plutôt que sur le gouvernement. Cependant, il est important que nous ayons des outils de gestion des risques pour les aider à s’assurer contre les faibles marges. Dans une année comme celle-ci, un soutien supplémentaire s’est avéré essentiel pour aider nos producteurs à continuer à faire leur métier.

Propos recueillis par Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Découverte d’un nouveau foyer d’influenza aviaire ce week-end
Ce week-end, un nouveau foyer d’influenza aviaire a été découvert sur la commune de Winnezeele. Le 26 novembre, un [...]
Lire la suite ...

David Saelens, nouveau président de la section Nutrition Animale de La Coopération Agricole
A l’issue d’un conseil de section, les membres de La Coopération Agricole Nutrition Animale ont élu, le 1er décem [...]
Lire la suite ...

L’assurance récolte officiellement lancée
Le Gouvernement a présenté le 1er décembre, le projet de loi sur l’assurance récolte en Conseil des ministres. Av [...]
Lire la suite ...

La Flandre mise sur la pomme de terre
Lors de son assemblée générale annuelle, la coopérative La Flandre a présenté ses résultats, adossés au groupe N [...]
Lire la suite ...

Annulation de la fête de la dinde à Licques
La Covid-19 aura eu raison de la fête de la dinde pour la deuxième année consécutive. En effet, l’événement, [...]
Lire la suite ...

« L’Union européenne veut devenir une puissance normative »
Lors de la session de la chambre d'agriculture du Nord-Pas de Calais organisée le 29 novembre, Thierry Pouch, économi [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires