Votre météo par ville

La Canche et la Ternoise, ou comment le SDAGE œuvre sur nos cours d’eau

13-07-2022

Actualité

Environnement

Le nouveau schéma de gestion de l’eau (SDAGE) pour les six ans à venir a été présenté par l’Agence de l’eau Artois-Picardie et le Comité de bassin Artois-Picardie. La Canche et la Ternoise sont deux cours d’eau représentatifs des actions liées au SDAGE.

La Canche est un cours d’eau sur lequel le SDAGE a eu des effets. © E.P.

Les schémas directeurs de gestion de l’eau (SDAGE) ont pour but d’améliorer la qualité des cours d’eau mais aussi d’en assurer la pérennité. Alors que le nouveau SDAGE pour les 6 ans à venir a été présenté au début du mois de juillet par l’Agence de l’eau Artois-Picardie et le Comité de bassin Artois-Picardie, retour sur deux cours d’eau qui illustre bien les actions qui peuvent être menées dans ce cadre : la destruction d’un barrage sur la Canche et la construction d’une passe à poisson sur la Ternoise.

Rétablir la continuité écologique

Les deux cours d’eau sont en fait très liés puisque la Canche est un fleuve et la Ternoise en est son affluent principal. Aussi, les travaux réalisés sur l’un ont de l’influence sur l’autre. Dans les deux cas, les travaux conduits avaient pour but de rétablir la continuité écologique qui peut être définie comme la libre circulation des êtres vivants dans les cours d’eau et leur accès aux zones qui leur sont indispensables pour leur cycle de vie (reproduction, nourriture…). Dans le cas de la Canche et de la Ternoise, les êtres vivants qui étaient freinés par des barrages étaient les salmonidés et les anguilles. Au-delà de la continuité écologique, cela retirait aussi la fonction salmonicole de ces cours d’eau.

Les barrages : des obstacles infranchissables

Dans le cas de la Canche, c’est sur la commune d’Hesnin (Pas-de-Calais) que les travaux ont eu lieu. Après une étude réalisée par la FDAAPPMA1 62, le barrage d’Hesdin apparaît comme un obstacle à la remontée des poissons sur la Canche. La notion d’obstacle infranchissable pour les poissons se détermine par la hauteur de chute, le profil du barrage, la profondeur de la fosse d’appel ainsi que par les capacités physiques du poisson, entre autres.

Les travaux ont eu lieu en 2003 et ont conduit à la démolition du barrage et la reconstruction d’un “pont” à la place. Résultat : le cours d’eau a retrouvé son profil d’équilibre et l’ouverture du barrage a contribué à rediversifier les écoulements et les habitats en lit mineur (où coule la rivière sans déborder). Cette opération a ainsi rendu accessible 5,8 km de cours d’eau supplémentaires jusqu’à Saint Georges aux poissons migrateurs, et des frayères2 à l’amont ont été recolonisées.

Une passe à poisson sur la Ternoise

Parfois, la destruction du barrage n’est pas envisageable. C’est ce qu’il s’est passé au barrage d’Auchy-les-Hesdin (Pas-de-Calais). Long de 10 m et avec une hauteur de chute de 4,2 mètres, il rendait la migration des poissons impossible. Il a donc été décidé de réaliser une passe poisson adaptée à plusieurs espèces. Pour les salmonidés, le dispositif consiste en des ralentisseurs permettant d’affaiblir le courant pour permettre leur remontée. La hauteur d’eau étant trop importante pour être franchie en une seule fois, deux zones de repos ont donc été aménagées.

Pour les anguilles des tapis-brosses sont mis en place car elles ne peuvent pas nager en pleine eau dans un courant important, elles ont en effet besoin de rugosités pour faciliter leur reptation. La passe à poisson a été mise en service en 2010.

Analyse environnementale

Dans le cadre du SDAGE, des analyses de la qualité de l’eau et de l’environnement des cours d’eau sont faites régulièrement. Par exemple, la Ternoise présente un bon état écologique que l’on mesure via des analyses chimiques mais aussi grâce à des inventaires d’espèces végétales (algues) et animales (invertébrés, poissons) qui permettent de qualifier l’état écologique, par mesure de l’écart existant avec un cours d’eau de référence qui ne serait pas perturbé par les activités humaines. En revanche, l’état physique de la Ternoise était plus préoccupant : si le lit majeur (a partie de la vallée où la rivière peut déborder) allait bien car entouré de praires naturelles ou pâturées, le lit mineur lui était le plus endommagé, principalement à cause des obstacles à la continuité écologique. On voit donc ici que les travaux réalisés ont permis de rééquilibrer le tout.

1. Fédération départementale des associations agréées de pêche et de protection des milieux aquatiques.

2. Lieu où les poissons déposent leurs œufs.

Lire aussi : Gestion de l’eau : « Il faut tripler le rythme d’amélioration de l’eau »

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires