Votre météo par ville

À Vimy (62), Yannick Jadot monte au créneau contre les néonicotinoïdes

30-09-2020

Actualité

C’est tout frais

Député européen écologiste, Yannick Jadot (EELV) s’est rendu à Vimy (62), le 30 septembre 2020. En visite dans une ferme cultivant des betteraves biologiques, il s’est opposé au projet de loi permettant la ré-autorisation provisoire des néonicotinoïdes.

Yannick Jadot, betterave bio à la main, dans la parcelle de Stéphane Delmotte (à droite de l’image). © DR

En terre de betteraviers, Yannick Jadot s’est arrêté. Entouré d’une nuée de journalistes, conviés pour l’occasion, le député européen Europe écologie les Verts (EELV) tenait “à montrer par l’exemple qu’il est possible de produire des betteraves sans avoir recours aux néonicotinoïdes“, s’est-il exprimé. Un coup de force à la veille du projet de loi permettant la ré-autorisation sur dérogations de ces produits jusqu’en 2023. Il sera débattu à l’Assemblée nationale le 5 octobre 2020.

Lire aussi notre article : Une jaunisse « hors de contrôle » fragilise la filière

“L’écologie est l’alliée des paysans”

Lorsque le gouvernement affirme qu’il n’a pas le choix (d’autoriser à nouveau les néonicotinoïdes, ndlr), il s’agit d’une démission, estime Yannick Jadot. C’est une fuite en avant dramatique pour les abeilles et la biodiversité.” Le ministère de l’Agriculture prévoit d’autoriser l’utilisation de ce produit de synthèse, interdit depuis 2018, pour lutter contre la jaunisse des betteraves, maladie qui connait une ampleur considérable cette année.

La visite intervient quelques jours avant le débat sur les néonicotinoïdes à l’Assemblée. © DR

Originaire des Hauts-de-France, le militant estime qu’une “autre agriculture est possible” et que “l’écologie est l’alliée des paysans“. Il a pris en exemple l’exploitation de Stéphane Delmotte, agriculteur à Vimy, qui l’a accueilli sur une parcelle et présenté son travail. Sa ferme de 85 ha sera complètement labellisée “agriculture biologique” en 2021.

En bio, je n’utilise aucun néonicotinoïdes, explique le producteur. Je privilégie d’autres méthodes : semis tardifs pour limiter les adventices, agroforesterie au milieu de mes champs et réflexion sur les rotation. Mes betteraves ne sont quasiment pas impactées par la jaunisse, notre secteur est heureusement peu touché.”

Stéphane Delmotte, agriculteur à Vimy, a présenté ses méthodes biologiques de culture : rotations et agroforesterie. © DR

Stéphane Delmotte pense réaliser “une récolte de betteraves comprise entre 45 et 60 t/ha. Ça tient la route et je suis persuadé qu’au fil des années, nous allons encore gagner en productivité.”

Présidentielles en tête

Dans le Pas-de-Calais, Yannick Jadot en a profité pour faire passer quelques messages en amont de la présidentielle de 2022, sans en dire plus sur une éventuelle candidature de sa part. “La responsabilité des écologistes, c’est de prendre le pouvoir dans ce pays, a-t-il déclaré. Non pas pour l’occuper mais pour l’exécuter. Nous devons être une alternative pour 2022.”

Le champs de betteraves bio de l’agriculteur. © DR

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Étude : L’équilibre (péri) urbain/rural dans les Hauts-de-France
L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a publié mi-janvier son analyse sur l&# [...]
Lire la suite ...

Chemins d’avenirs : révéler le potentiel des jeunes ruraux
Sofia Rouabah, chargée des partenariats opérationnels de chemins d’avenir, nous explique le fonctionnement et la [...]
Lire la suite ...

Ruralité : Les leviers pour (bien) vivre en campagne
Qu'elles soient politiques ou associatives, les idées pour mieux vivre en campagne, parfois appelée " France périphé [...]
Lire la suite ...

Compétences : L’hiver, la saison des formations agricoles
Tandis que les activités dans les champs ralentissent, l'hiver est le moment de monter en compétences, que ce soit en [...]
Lire la suite ...

Ressources humaines : Quel entrepreneur êtes-vous ?
Dans le cadre de son assemblée générale, le syndicat des Entrepreneurs du territoire a donné la parole à Sophie Del [...]
Lire la suite ...

Entrepreneurs Des Territoires : « Nous devons rendre nos emplois attractifs »
Après une « année difficile », comme pour beaucoup, les Entrepreneurs des territoires  des Hauts-de-France se son [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires