Votre météo par ville

Betterave : une jaunisse « hors de contrôle » fragilise la filière

09-07-2020

Brèves

Culture

La CGB (planteurs) a jugé le 8 juillet 2020 la situation « hors de contrôle » sur le front de la jaunisse des betteraves qui met la filière « en risque ». « Je suis très inquiet pour la filière », a déclaré le président Franck Sander, vu l’« impasse totale » qui survient face à une attaque inédite de pucerons vecteurs de la jaunisse. Et d’en appeler à des mesures d’« urgence » pour remédier à l’interdiction des néonicotinoïdes depuis fin 2018.

Les pertes de rendement sont chiffrées à 100 M€, allant jusqu’à dépasser les 1 000 €/ha au sud de Paris, zone la plus atteinte avec une production amputée de 30% selon des prélèvements.

Une récolte au plus bas depuis plus de 15 ans ?

À trois mois de la récolte, la CGB avance une estimation de 80 t/ha, au « plus bas depuis plus de 15 ans ». Un sentiment de colère anime les betteraviers, d’après le syndicat : les phytos encore autorisés s’avèrent inefficaces, à contre-courant sociétal car utilisés en pulvérisation, générateurs de surcoûts de 80 €/ha.

Ce qui pourrait se transformer en « découragement », au point de faire chuter les surfaces l’an prochain, selon le DG Pierre Rayé. La CGB réclame au ministère de l’Agriculture une solution efficace de protection des betteraves, via l’enrobage des semences, pour 2021. Elle demande aussi une indemnisation des planteurs sinistrés et une accélération de la recherche contre la jaunisse.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires