Votre météo par ville

“celles et ceux qui travaillent à ciel ouvert”

28-02-2024

Actualité

C’est tout frais

Mercredi 28 février, la région Hauts-de-France a inauguré le stand porté avec la chambre d’agriculture au Salon de l’agriculture. Ce que l’on en a retenu.

Lors de l’inauguration des Hauts-de-France au SIA, Miss France 2024, Ève Gilles, a soutenu les agriculteurs de sa “région de cœur”. © L. T.

On se croirait un mardi. Sur le stand aux couleurs des Hauts-de-France, sous le pavillon des régions, on joue des coudes pour s’approcher du pupitre. Xavier Bertrand achève la tournée des exposants avant de rejoindre le micro, entouré par les représentants de l’agriculture, la pêche, les départements de la Somme et l’Oise et “une certaine” Ève Gilles, écharpe Miss France en bandoulière. Le monde agricole et politique régional est venu en nombre à Paris pour inaugurer l’espace – une fois n’est pas coutume – un mercredi.

On a besoin d’une agriculture et d’une pêche fortes”, pose le président du conseil régional qui assure être “à leurs côtés 365 jours sur 365” et non pas seulement le temps d’un salon et puis s’en vont. “Tous ceux qui transforment ne pourraient être là si nous n’avions pas ceux qui produisent, a-t-il poursuivi. Nous avons besoin de nous battre au niveau européen, au niveau national et au niveau régional” car, a-t-il ajouté, “la Région doit faire mieux, et notamment pour les jeunes agriculteurs.

Chevillée au corps

Marie-Sophie Lesne, vice-présidente en charge de l’agriculture dénombre 200 000 agriculteurs qui manquent à la France. “Si j’avais un seul vœu à formuler parmi tous les combats menés, ce serait celui de porter l’attention sur les jeunes en leur donnant les moyens d’investir et en parlant de la notion de bien-être.” Gardons la pression, implore la vice-présidente, “tant que nous n’aurons pas retrouvé la primauté de l’agriculture.” Elle est essentielle pour la région, partage Laurent Degenne, président de la chambre régionale d’agriculture des Hauts-de-France, et le fruit d’une passion. “C’est une profession chevillée au corps, qui œuvre chaque jour pour nourrir la population. Mais pour nourrir, il faut produire.”

L’agriculteur de la Somme rappelle les défis à relever – changement climatique et gestion de l’eau – et qui concernent au premier chef les agriculteurs. “Ce sont des adaptations au quotidien”, évoque-t-il, suggérant un “plan Marshall de l’eau” (lire page 7). “Les agriculteurs sont prêts à construire un avenir“, a-t-il conclu, soulignant le rôle des chambres d’agriculture qui soufflent cette année leurs 100 bougies (lire pages 45 et 48).

Entre terre et mer, mêmes combats

Entre terre et mer, les milieux changent mais pas les problématiques. Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches maritimes et des élevages marins des Hauts-de-France, évoque lui aussi, le réchauffement climatique qui impacte les poissons engendrant des surmortalités, les contraintes réglementaires qui pèsent sur les pêcheurs et les crises qui touchent le secteur et perdurent. “La complexité croissante des réglementations entrave le travail“, énonce-t-il, en échos aux revendications de ses (presque) confrères agriculteurs. “On ne demande pas d’être sous perfusion mais juste de faire notre métier qui nourrit la population avec des produits sains“, réclame-t-il au nom des pêcheurs, “les premiers écologistes du milieu marin.” Premier port de pêche de France, Boulogne-sur-Mer transforme 300 000 tonnes de produits, “dont 28 000 tonnes issues de la production locale“, regrette Olivier Leprêtre.

Xavier Bertrand a conclu sur les fiertés dont dispose la région, portées par les hommes et les femmes. Dont Ève Gilles, élue Miss France en décembre dernier et à qui est revenu le mot de la fin. Celle qui dit aimer le maroilles et soutenir les agriculteurs a reçu une médaille des mains du président de la région. “Je représente la France mais les Hauts-de-France restent la région de mon cœur.

Louise Tesse

Retrouvez également notre dossier concernant toute l’actualité du salon de l’agriculture.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 368 : 7 juin 2024

Terres en fête. Dans les pas des champions du Savoir vert
Terres en fête, c'est l'occasion pour le grand public de découvrir un monde parfois trèèèèès inconnu. Des dizaine [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : 85 000 visiteurs, 550 exposants et des organisateurs contents
Terres en fête s'est déroulé du vendredi 7 au dimanche 9 juin à Tilloy-lès-Mofflaines. 85 000 visiteurs ont arpen [...]
Lire la suite ...

Flandre : Florian Djebouri a transformé sa passion pour les chiens en métier
Sur Terres en fête, Florian Djebouri faisait des démonstrations de chiens de troupeau. L'occasion de rencontrer ce tou [...]
Lire la suite ...

Élections européennes et dissolution : avec quelles conséquences ?
Quelles conséquences sur le monde agricole vont avoir les élections européennes et la dissolution de l'Assemblée nat [...]
Lire la suite ...

« Il n’y a pas d’ambiguïté, notre objectif est de produire »
Pour Agnès Pannier-Runacher, « si on nie le dérèglement climatique - comme le fait l'extrême-droite - on tue l'agr [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires