Votre météo par ville

Flandre. Le Calibou, établissement pluriel

14-08-2019

Actualité

Hors-champ

Tout à la fois café, librairie, boulangerie, et bien plus encore, le Calibou occupe une place de choix dans la vie de Godewaersvelde (59) depuis plus de deux ans maintenant. Impossible de passer outre pour notre série de l’été consacrée aux bistrots de campagne !

Myriam Tiberghien et Gérard Lefebvre se sont inspirés d’un concept qu’ils ont découvert en Bretagne pour créer le Calibou. © DR

Début d’après-midi. Un homme, seul client pour l’heure, est accoudé au comptoir du Calibou. Pour lui, point de déjeuner tardif, pas plus que de levée de coude précoce. Il vient pour commander… un livre. « On ne l’a pas sur place, il va falloir attendre un peu, lui répond Myriam Tiberghien, propriétaire de ce café de Godewaersvelde (59). Mais on a de nouveaux ouvrages en poche si vous voulez jeter un œil », poursuit-elle, pianotant sur son ordinateur afin d’assouvir au plus vite la fringale littéraire de son visiteur.

Dans le même temps, le Calibou accueille un second visiteur. Un « bonjour » plus tard, il traverse la salle, enveloppe en main. « C’est où pour les envois vers la France ? » Tour à tour bar, librairie et bureau de poste. C’est à n’y rien comprendre. Et pourtant, dans son nom même le Calibou porte la marque de son originalité et de sa polyvalence.

« C’est Myriam qui a proposé d’appeler l’établissement comme ça, raconte son compagnon et associé Gérard Lefebvre. Je trouvais ça marrant, mais presque un peu trop évident. Et finalement, peu de personnes comprennent par elles-mêmes », se marre-t-il.

Inspiration bretonne

Café. Librairie. Boulangerie. Ca-li-bou. Après révélation, l’astuce paraît limpide. Mais la difficulté à percer ce mystère patronymique ne proviendrait-elle pas du fait qu’il est difficile d’envisager qu’un bistrot de village assume tous ces rôles à la fois ? « Le café-librairie, c’est un concept assez répandu en Bretagne. Très peu dans notre région, explique le propriétaire. On va souvent en vacances là-bas et on fréquente ce type d’endroits. »

L’air celte les inspire, et les convainc de se lancer. La genèse du projet remonte à 2015. Le couple, qui travaillait jusqu’alors dans une association de protection de l’environnement implantée dans la capitale des Flandres, cherchait une reconversion, lassé de son quotidien. « On est tombé sous le charme de ces cafés. On s’est dit : pourquoi pas dans le Nord? » 

L’idée est semée dans leurs esprits. Elle germe jusqu’à concrétisation. Vient alors la première étape : trouver le lieu. « On cherchait un endroit qui soit à la fois rural et suffisamment touristique pour générer du passage. » À Godewaersvelde, l’Estaminet, bistrot du village, est vendeur. Banco ! Ce sera ici, dans les monts de Flandres. Et ils n’y emménageront pas seuls.

Un troisième larron se mêle à la fête. « Xavier, l’un de nos amis, initialement professeur, songeait lui aussi à changer de profession. Il se passionnait pour la boulangerie et la confection de pain bio. Plutôt que de partir chacun dans notre coin, on a préféré se réunir et se lancer ensemble. » Un café-librairie d’un coté, une boulangerie de l’autre : ainsi naquit le Calibou !

D’innombrables cordes à son arc

C’est en 2016 que le choix de Gérard et Myriam s’est arrêté sur le petit café en face de l’église de Godewaersvelde. Acquis en mars 2017, c’est quatre mois plus tard, en juillet, que le Calibou ouvre ses portes.
Ce sont au total trois structures, distinctes mais en collaboration, qui partagent les locaux. Le Calibou donc, mais aussi « Du pain des croissants », l’établissement de Xavier, et « Du pain des paysans », seconde boulangerie tenue par un couple que ce dernier a rencontré lors de sa formation à l’art de faire le pain.

Le Calibou ne se contente ainsi pas seulement des trois activités qui ont contribué à la construction de son nom. Il vend le pain préparé sur place, et accueille également une petite épicerie dont les étagères sont emplies de produits de première nécessité.

Enfin, il est devenu au fil du temps un véritable lieu de vie et de rassemblement de la petite commune. Pas seulement en tant que bar, mais en tant que salle de spectacle, ou même d’enseignement. « On a une grande pièce à l’arrière, dont on n’a pas d’usage constant, décrit Gérard Lefebvre. Plutôt que de la laisser inoccupée, on a préféré la rendre disponible à ceux qui le souhaitaient. Des gens avec des talents ou des passions qu’ils désirent partager. » La fameuse salle reçoit ponctuellement des ateliers (poterie, origami) ou encore des spectacles, comme ceux du conservatoire communal ou de l’atelier théâtre.

Une intégration parfaite à la vie du village, grandement facilitée par son dynamisme. La belle histoire du café-librairie commence tout juste à s’écrire.

Clément Peyron

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires