Votre météo par ville

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline

22-09-2022

Actualité

Agenda

Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du Mont Cassel pour faire découvrir le quotidien des abeilles.

© frappadingue

150 élèves du collège Robert le frison de Cassel déguisés en abeilles seront accueillis à la Casseline le 23 septembre dans le cadre de la Frappadingue. Sur un tracé de deux kilomètres seront disposés des obstacles dans un esprit de parcours du combattant, d’entraide et de solidarité : comme pour les abeilles !

Sur le parcours de la Frappadingue,  des épreuves «  spéciales vie des abeilles » seront mises en place pour sensibiliser les participants à la vie de ces pollinisateurs qui parcourent des milliers de kilomètres par jours, portent du pollen, du nectar, de l’eau, bravent inlassablement le vent ou un soleil de plomb et tentent d’échapper aux frelons et autres prédateurs.

  • Le porter de sac

Cette épreuve symbolise les charges de pollen, de nectar ou d’eau. 1 kg de miel = 120.000 à 150.000 charges de nectar, soit entre 10 et 100 millions de fleurs visitées. 

Mais il ne sera pas demandé aux participants de porter l’équivalent de leur poids comme sont capables de faire les abeilles…

40 000 abeilles dans la ruche, ça chauffe en plein été. L’eau est nécessaire au rafraichissement de la ruche et à l’hydratation de la colonie. Les besoins annuels d’une ruche avoisinent les cinquante litres d’eau avec des variations importantes suivant les régions et les climats (soit l’équivalent de 2,5 l d’eau par jour pour un humain).

  • L’étape des abeilles cirières

Pour confectionner les alvéoles, les abeilles se suspendent les unes aux autres afin de former l’échafaudage qui leur permettra de construire les alvéoles en 3D avec la cire produite par des glandes situées sur l’abdomen des abeilles ouvrières.

  • Les ateliers de reptations

Ces ateliers reprennent le mode de déplacement dans la ruche où il y a très peu de place pour que les milliers d’abeilles passent entre les cadres de cire remplis de miel.

  • Le tunnel

Le tunnel permet d’expérimenter l’entrée dans la ruche à l’atmosphère obscure, humide et sonore.    

  • Le portique filet

Cette épreuve fait circuler les participants sur un filet à 5 mètres de hauteur, comme les abeilles qui escaladent sans relâche les alvéoles de cire verticales qui représentent 20 à 30 fois leurs tailles…  

Lire aussi : Agriculture bio : portes ouvertes à la ferme d’Hilbert ce week-end

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
MSA : La vitale prévention des risques électriques
Jusqu'au 9 février, la MSA fait sa rentrée. L'occasion, pour chaque comité local, de faire le point sur 2022 et de s [...]
Lire la suite ...

Betteraves : Bâchage et désherbage, les clés de la réussite ?
Lors d'une réunion d'information le 20 janvier, la CGB Nord-Pas de Calais a fait le point sur la campagne 2022-2023 et [...]
Lire la suite ...

Agtech : Samsys, le boîtier de plus en plus connecté
Créée en 2017, l'entreprise Samsys propose des boîtiers connectés permettant un suivi du matériel agricole. Derriè [...]
Lire la suite ...

Virginie Cugnez : créatrice de savons respectueux de l’environnement
Ancienne designer textile pour la haute couture, Virginie Cugnez s'est lancée dans la fabrication, à La Bassée, de sa [...]
Lire la suite ...

Diversification : L’exemple de la famille Duchateau
La diversification des activités est une solution pour sécuriser son exploitation. Dans la famille Duchateau, on l'a b [...]
Lire la suite ...

Carnaval de Dunkerque : les temps forts de l’événement
Le carnaval de Dunkerque est une véritable institution. Chaque année, des milliers de masquelours participent aux band [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires