Votre météo par ville

Européennes 2024 : Les programmes des huit principales listes

15-05-2024

Actualité

C’est tout frais

22 listes de partis français ont été déposées dans le cadre des élections européennes 2024 qui se dérouleront le dimanche 9 juin prochain. Voici les programmes en quelques points des huit principaux partis.

Après ces élections européennes 2024, 21 députés français siègeront au Parlement européen. ©Adobe

À ce jour (15 mai 2024, ndlr), 22 listes ont été déposées par des forces politiques françaises dans le cadre des élections européennes 2024. L’ordre de cet article suit celui des intentions de vote à ce jour selon l’agrégateur de sondage de groupement d’intérêt économique Toute l’Europe.

Rassemblement national : « la France revient, l’Europe revit »

Le Rassemblement national propose un programme mettant la France au cœur des priorités. La tête de liste du parti est pour la deuxième fois consécutive Jordan Bardella.

Jordan Bardella, tête de liste pour le Rassemblement national ©Twitter
  • Réhabiliter la frontière comme outil de protection et de régulation en luttant contre l’immigration clandestine et le libre-échange.
  • Reprendre le contrôle dans le domaine de l’énergie et des entreprises pour rétablir la prospérité économique et préserver le modèle social des Français.
  • Bâtir une alliance européenne des nations, une organisation de coopération au service des peuples, respectueuse de la démocratie et des souverainetés nationales.
  • Relever les défis du XXIe siècle que sont les enjeux face au dérèglement climatique, au retour de la guerre et à l’intelligence artificielle.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Renaissance : « Besoin d’Europe »

La coalition présidentielle (Renaissance, MoDem, Horizons, Parti radical), propose un programme mettant en avant le « besoin d’Europe » de l’Hexagone. La liste est portée par Valérie Hayer.

Valérie Hayer, tête de liste pour la coalition présidentielle ©Twitter
  • Faire de l’Europe une puissance forte, sûre et indépendante via son réarmement, sa reprise de contrôle dans le domaine de l’énergie et un renforcement des contrôles aux frontières.
  • Faire de l’Europe une puissance écologique, économique et sociale avec un « Plan Europe 2030 » portant sur cinq sujets : l’énergie, le transport, le numérique, la santé et l’espace.
  • Défendre le modèle européen et ses valeurs en inscrivant le droit à l’IVG dans la Charte européenne des droits fondamentaux et en instaurant une majorité numérique à 15 ans, le contrôle parental par défaut sur les mobiles et la vérification systématique de l’âge pour l’accès aux sites internet interdits aux mineurs.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

PS – Place publique : « Réveiller l’Europe »

La liste de coalition du Parti socialiste et de Place publique, parti de la tête de liste Raphaël Glucksmann, propose un programme mettant en avant les luttes contre les différentes crises que rencontre l’Union européenne.

Raphaël Glucksmann, tête de liste pour la coalition PS-Place publique ©Facebook
  • Protéger, en augmentant les livraisons d’armes à l’Ukraine et en construisant une défense européenne.
  • Produire en Europe en relocalisant des industries de demain et en bâtissant une nouvelle Politique agricole commune (PAC) juste et durable.
  • Garantir la justice sociale en mettant à contribution les superprofits pour financer la transformation écologique et sociale.
  • Défendre le pouvoir d’achat contre la vie chère en plafonnant les prix de l’énergie.
  • Assurer la souveraineté sanitaire en investissant dans la prévention des pandémies et la production de médicaments.
  • Loger en combattant la finance et les géants mondiaux comme Airbnb pour réduire le prix des logements.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

La France Insoumise : « Le programme de l’union populaire »

Du côté de La France insoumise, le programme s’oriente en grande partie sur la finance, le dumping social ou encore l’austérité. La liste est portée par Manon Aubry.

Manon Aubry, tête de liste pour La France insoumise ©Twitter
  • Sortir de l’austérité et partager les richesses en abrogeant les règles budgétaires.
  • En finir avec le dumping social en mettant un terme au statut de travail détaché.
  • Sortir du libre-échange et relocaliser.
  • Faire de la planification écologique européenne en planifiant la sortie du nucléaire et des énergies carbonées.
  • Faire respecter la souveraineté populaire en Europe en interdisant les rémunérations annexes des députés et responsables européens susceptibles de créer des conflits d’intérêts.
  • Étendre les droits et libertés en luttant contre les mouvements réactionnaires.
  • Lutter contre l’exil forcé et organiser un accueil coordonné digne.
  • Pour la paix, refuser la vassalisation de l’Europe.
  • Nouvelles frontières de l’humanité : créer un véritable réseau connecté d’aires marines protégées en Europe.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Les Républicains : « Maîtriser notre destin »

La liste Les Républicains, avec à sa tête François-Xavier Bellamy, met en avant un programme qui permettrait à la France de « maîtriser son destin en Europe ».

François-Xavier Bellamy, tête de liste pour Les Républicains ©Twitter
  • Libérer les entreprises des normes bureaucratiques pour lutter contre l’inflation.
  • Soutenir l’agriculture, pour assurer la sécurité alimentaire et permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail.
  • Défendre et développer l’industrie nucléaire pour garantir une énergie abordable et souveraine.
  • Refuser la création de dettes et d’impôts européens pour protéger l’économie face à la dérive des comptes publics.
  • Protéger les frontières pour mettre fin à l’immigration illégale.
  • Renforcer l’industrie de défense en Europe pour donner à nos forces armées les moyens de défendre la France.
  • Combattre sans relâche l’islamisme pour préserver l’intégrité de nos institutions.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Les Écologistes : « Un État-providence écologique »

Portée par Marie Toussaint, la liste des Écologistes (anciennement EELV) soutient une réorientation des finances européennes vers la transition écologique.

Marie Toussaint, tête de liste pour Les Écologistes ©Twitter
  • Adopter un traité environnemental pour faire de la protection de la nature une norme juridique supérieure contraignante.
  • Appliquer un droit de veto social pour bloquer les mesures qui nuisent aux plus modestes.
  • Financer un fonds de souveraineté écologique.
  • Baisser la TVA sur les produits « verts » et fabriqués en Europe.
  • Garantir un revenu digne à celles et ceux qui vivent de la pêche et de l’agriculture.
  • Créer un service public européen du médicament.
  • Initier un pacte pour l’emploi pour protéger les travailleurs dans la bifurcation écologique.
  • Sortir de la civilisation des toxiques.
  • Instituer une assemblée constituante pour un sursaut fédéral.
  • Construire l’Europe de la diplomatie et de la défense.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Reconquête : « L’Europe des nations et de la civilisation »

La liste du parti Reconquête, portée par Marion Maréchal, propose un programme avec comme priorité la lutte contre l’immigration.

Marion Maréchal, tête de liste pour Reconquête ©Twitter
  • Non à l’islamisation de l’Europe : interdiction des Frères musulmans et fermeture des mosquées radicales.
  • Blocus naval contre l’immigration.
  • Expulsion et remigration des clandestins, des délinquants et des islamistes étrangers.
  • Refus de tout impôt européen et du super-état fédéral.
  • Liberté pour les entreprises face aux normes, aux taxes et aux contrôles.
  • Soutien aux agriculteurs face au Pacte vert et à la concurrence déloyale.
  • Défense de notre excellence nucléaire.
  • Priorité nationale et européenne dans les marchés publics et les commandes locales.
  • Abolition de la GPA.
  • Protection des enfants face à la propagande « woke » et l’activisme LGBT.

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Parti Communiste Français : « Reprenons la main »

Le Parti communiste français, avec comme tête de liste Léon Deffontaines, annonce un programme principalement axé sur le social.

Léon Deffontaines, tête de liste pour le Parti communiste français ©Twitter
  • Garantir la souveraineté démocratique des peuples : pour lutter contre le retour de l’austérité européenne et l’élargissement de l’UE et construire des coopérations économiques contre les traités de libre-échange.
  • Promouvoir la paix et la sécurité collective pour imposer une réelle autonomie stratégique et impulser un espace méditerranéen de coopérations.
  • Prendre le pouvoir sur le capital pour favoriser une nouvelle industrialisation et lutter contre les délocalisations, promouvoir une écologie populaire et garantir la souveraineté énergétique.
  • Développer les services publics pour sortir la santé des logiques marchandes, sortir l’enseignement et la recherche des logiques libérales.
  • Conquérir le progrès social et l’égalité pour libérer l’art, la culture et les médias des dogmes du marché, promouvoir la vie associative et l’économie sociale et solidaire. 

Retrouvez l’ensemble du programme ici.

Les autres listes

En plus des huit listes présentées, on trouve aussi les listes de :

D’autres partis sont en attente de tête de liste comme le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Debout la France ou encore Europe égalité écologie.

À lire aussi : Élections européennes 2024, mode d’emploi

Eglantine Puel

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Concours : Mélodie Lehoucq, jeune championne de dessert
À 18 ans, Mélodie Lehoucq a terminé 5 du championnat de France du dessert catégorie juniors. La championne régional [...]
Lire la suite ...

Plan Bio : Rencontre entre acteurs des territoires
Organisée par la région Hauts-de-France et la Draaf, une rencontre des territoires bio s'est tenue le mardi 21 mai dan [...]
Lire la suite ...

Sélection : Le Boulonnais comme passion
Marie-Laure et Jean-Pierre Longueval élèvent et sélectionnent des moutons du Boulonnais depuis un peu plus d'une déc [...]
Lire la suite ...

Portrait : Julien Tourtelot, le footballeur maraîcher
À 27 ans, Julien Tourtelot porte plusieurs maillots. Celui de footballeur à l'US Vimy en Nationale 3, la sixième divi [...]
Lire la suite ...

Portrait : Gregory Nocqs, agriculteur traileur
Agriculteur installé à Thiant, près de Valenciennes, Gregory Nocqs est un passionné de trail qui court pour le plais [...]
Lire la suite ...

Événement : à Tilloy-lès-Mofflaines, Terres en fête se prépare
Terres en fête débute vendredi prochain mais, depuis plusieurs semaines déjà, organisateurs et entreprises prestatai [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires