Votre météo par ville

Le Bus du Coeur des Femmes revient à Lille

20-09-2022

Actualité

Agenda

Après 10 étapes à travers la France en 2022, le Bus du Coeur des Femmes fera son grand retour à Lille. Pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires, première cause de décès chez les femmes, le Bus s’installera du 21 au 23 septembre 2022 Place Rihour à Lille.

Le Bus du Coeur des Femmes s’installe à Lille le mercredi 21 septembre prochain, en partenariat avec
la Mairie et l’ensemble des acteurs de santé locaux. Après avoir sillonné 15 villes depuis son lancement
en 2021, cette opération de dépistage et de prévention itinérante reprend la route pour 6 nouvelles étapes.

Cette action est développée par le fonds de dotation Agir pour le Coeur des Femmes, dont l’objectif est de sauver la vie de 10 000 femmes en 5 ans.


Les maladies cardio-vasculaires sont encore la première cause de mortalité chez les femmes en France, tuant chaque jour 200 Françaises, soit 75 000 femmes par an, l’équivalent de la population de Cannes.
Et pourtant la maladie cardio-vasculaire est évitable dans 8 cas sur 10 par un dépistage et une prise
en charge adaptée.


Le Bus du Coeur des Femmes va à la rencontre des publics les plus à risque, les femmes en situation de
vulnérabilité, en leur proposant un dépistage gratuit et en les réintégrant dans un parcours de santé
dédié.

Une conférence de lancement se tiendra le 21 septembre 2022 sur le site du bus du coeur des femmes en présence de :

  • Marie-Christine Staniec-Wavrant, adjointe au maire en charge de la santé
  • Le Pr Claire Mounier Véhier et Thierry Drilhon, co-fondateurs d’Agir pour le Coeur des
  • Femmes
  • Milana Sisamouth, directrice adjointe à la CPAM de Lille-Douai
  • Mme Angélique Bizoux-Coffignier, Directrice Générale Adjointe du CHU de Lille
  • Virginie Fillon, grand témoin Agir pour le Coeur des Femmes


Le dispositif : bus du coeur des femmes et village bien-être et santé

Une pré-inscription auprès des services de la ville d’accueil permet d’organiser l’accès au parcours de
dépistage, qui dure une heure quinze en moyenne. Un suivi est ensuite organisé avec l’aide de la Caisse
Primaire d’Assurance Maladie et des professionnels de santé du territoire. Des rendez-vous de consultations spécialisées sont pré-réservés pour les femmes à risque et un courrier de synthèse leur est remis pour leur médecin traitant.
Un Village Santé – Bien-être, en accès libre pour tous, permet de poursuivre cette initiation à la
prévention avec de nombreux stands conseils (nutrition, planning familial, gestes qui sauvent, paroles
de femmes, respirologie & gestion du stress…).
Les dépistages sont réalisés par des professionnels de santé bénévoles du territoire avec un travail
préparatoire de deux à trois mois. Avant chaque étape, ils bénéficient d’une formation dédiée aux
spécificités du risque cardio-vasculaire de la femme.
De plus, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie permet de remettre les droits de certaines femmes à jour et de leur trouver un médecin traitant si besoin. Il est aussi proposé aux femmes de bénéficier de services d’accompagnement à la santé avec les centres d’examens de santé de la Caisse nationale d’Assurance maladie et plus spécifiquement à Lille avec celui de l’Institut Pasteur.

Du 21 au 23 septembre Place Rihour, le Bus du Coeur des Femmes proposera un dépistage en 10
étapes aux femmes en situation de vulnérabilité, gratuit sur inscription par téléphone au 03 20 49
56 14 :

  1. Accueil : présentation du parcours et des documents de sensibilisation, remise du carnet de
    dépistage,
  2. entretien avec un médecin pour un repérage des antécédents et des symptômes d’alerte
    cardio-vasculaires
  3. Risque cardio-vasculaire : mesures de pression artérielle
  4. Risque métabolique : mesure poids, taille et périmètre abdominal, dosages capillaires de la
    glycémie et des lipides
  5. Addictologie : entretien de repérage (alcool, tabagisme…)
  6. Gynécologie : entretien et repérage des situations à risque avec volet gynéco-obstétrical
  7. Bilan : synthèse du dépistage avec un médecin, récupération du carnet de dépistage et
    proposition d’un parcours de soin si nécessaire (lettre au médecin traitant, prises de rendez-vous
    auprès d’un médecin cardio-vasculaire et/ou d’un gynécologue ou sage-femme etc…)
  8. Électrocardiogramme de repos
  9. Dépistage artériel par échographie pour les femmes les plus à risque
  10. Remise d’un sac contenant des fiches santé (brochure de prévention) et d’un autotensiomètre
    au bras (avec démonstration préalable de son fonctionnement) fourni par Axa Prévention.

Au sein du village Santé & Bien-Être attenant au bus, des stands seront accessibles à l’ensemble à
toutes et tous pendant les 3 jours. Ces stands d’information, de prévention et de bien-être seront
animés par des professionnels de santé, des partenaires et des associations locales avec entre autres :

  • Animatrices Santé
  • CPAM Lille Douai – prévention
  • GEM « La Belle Journée »
  • CREHPSY Hauts-De-France
  • M comme Mutuelle
  • Etablissement Français du Sang
  • Fondation DigestScience
  • Bio en Hauts-De-France
  • PLEMaRa – Plateforme Lilloise d’Expertise Maladies Rares
  • AFDIAG – Association Française des Intolérants Au Gluten
  • AESIO Mutuelle
  • Clinique La Mitterie
  • Gestes qui sauvent
  • Fitbit pour du coaching sportif individualisé
    INFOS PRATIQUES PUBLIC
    Dates : Du mercredi 21 septembre au vendredi 23 septembre 2022
    Horaires : De 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
    Adresse : Place Rihour, 59800, Lille

Lire aussi : Semaine de la mobilité : découvrir les métiers du transport en Hauts-de-France

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bois de la Chapelle. La bière fermière qui profite… aux bovins
Installé à Torcy, Aymeric Hubo produit ses bières avec l'orge de la ferme. Depuis 2020, le brasseur de 36 ans élève [...]
Lire la suite ...

Supplément Terres en Fête : 31 mai 2024

Numéro 361 : 19 avril 2024

Numéro 366 : 24 mai 2024

Dunkerquois : Francis Vermersch, sur tous les fronts, l’homme de tous les combats
Champion de l'engagement, Francis Vermersch superpose les casquettes. À presque 70 ans, l'homme aspire désormais à pa [...]
Lire la suite ...

Terres en défis : à vos marques, prêts, partez !
Pour l'édition 2024 de Terres en Fête, le Savoir Vert des agriculteurs a mis au défi les écoles des Hauts-de-France. [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires