Votre météo par ville

Les apprentis jardiniers arrivent dans les entreprises

13-03-2020

Actualité

Bien dans ses bottes

Améliorer les espaces de travail pour qu’ils soient sympas et ludiques. C’est l’objectif que se sont donnés Cyprien Cambier et Maxime Roucou. Les deux amis ont lancé leur start-up « Les Blob’s ” qui propose aux entreprises de louer des potagers.

Cyprien Cambier, à travers son entreprise Blob’s, propose la location de jardins aux entreprises. © Blob’s

Un blob, avez-vous déjà entendu parler de ça ? C’est le nom anglais d’un micro-organisme qui n’appartient à aucun règne : ni animal, ni végétal ni à celui des champignons. Une découverte très prometteuse, selon les chercheurs. C’est aussi le nom d’une toute jeune entreprise qui a vu le jour dans l’incubateur de l’Edhec, à Roubaix (59). Depuis juillet 2019, elle loue des jardins d’intérieur et d’extérieur à des entreprises et espaces de coworking. Un lien entre la petite bête et l’entreprise ? Le côté prometteur, sûrement, mais il faut connaître l’histoire pour l’appréhender.

Des potagers, Cyprien Cambier en a toujours eu chez lui. Alors quand il arrive à Paris après ses études de commerce, un manque se fait sentir. Il essaye ainsi de faire pousser des légumes dans les quelques jardinières qui bordent son balcon. Avec un suivi rigoureux, il fait une première récolte de carottes et tomates.

Dans sa tête, ce jeune cadre, aujourd’hui âgé de 26 ans, voit déjà les choses en plus grand : installer des potagers dans les villes. « Je voyais ça comme une petite contribution à l’agriculture urbaine » explique-t-il.

Lire aussi notre grand format sur l’agriculture urbaine: Ça pousse dans les villes

Retour sur les bancs de l’école

Le projet n’est pas encore finalisé qu’il quitte son travail à Paris et se lance dans une formation agricole à l’Institut de Genech. Il intègre à la rentrée 2018 un brevet professionnel responsable d’exploitation agricole en maraîchage. 

Cette formation est pour lui l’occasion d’échanger avec les professionnels du métier sur son projet et de mettre à profit ce temps pour le peaufiner.

Cyprien Cambier est rejoint dans cette aventure par son ami, Maxime Roucou. Ils décident de proposer leurs services aux entreprises. L’idée est de louer des jardinières en bois que l’on installe soit en intérieur, soit en extérieur. Les variétés de plantes diffèrent selon l’environnement. 

Une sorte de “green team building ». Entendez par là l’occasion de souder des équipes au sein d’une entreprise par le divertissement orienté vers la nature. « Nous voulions proposer des jardins pédagogiques et créateurs de liens afin que les employés d’une même entreprise, qui ne se connaissent pas forcément, conduisent un projet de jardinage ensemble, explique-t-il. L’activité est ludique et créatrice de liens. »

Accompagnement obligé

Simple sur le papier, mais après quelques essais, leurs observations les conduisent à un constat : un potager seul ne peut être entretenu par les employés si aucun accompagnement n’est assuré. “Les potagers ne sont pas autonomes. Chacun va arroser sa plante, y mettre sa petite graine mais aucun suivi global n’est réalisé, remarque le jeune entrepreneur. Résultats : soit ce potager est à la charge de l’entreprise, soit il dépérit. Dans tous les cas, c’est un échec.”

Pour empêcher ce phénomène, les créateurs des Blob’s, se focalisent sur la pédagogie. Leur valeur ajoutée, c’est la formation. “Nous nous rendons chez le client pour initier les équipes de jardiniers à la culture maraîchère, explique le jeune homme. La formation dure une à deux heures. Les coéquipiers choisissent les plantes qu’ils souhaitent cultiver, aménagent le potager, apprennent à utiliser les outils et le cycle de la plante.” 

Parmi la quarantaine d’espèces inscrite au catalogue des Blob’s, on peut y trouver des tomates naines, du basilic, des haricots nains… Tous ces plants sont bio, issus de la région Hauts-de-France. Car c’est une conviction pour les deux entrepreneurs : «Le bio c’est l’avenir, c’est ce que demande la société. »

Et qu’advient-il de la récolte des légumes ? Elle est soit partagée au sein du groupe de jardiniers, soit au sein de l’entreprise.

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 364 : 10 mai 2024

À Coulogne, aquaculture et ouverture
Le lycée agricole de Coulogne accueille près de 500 élèves et apprenants dans l'une de ses formations initiale, cont [...]
Lire la suite ...

L’Atelier Citronnelle ou les fruits et légumes simplement
Dans les locaux de Pom'Cannelle, à Boulogne-sur-Mer, une nouvelle marque a fait son entrée : Atelier Citronnelle. Der [...]
Lire la suite ...

Bien-être animal : investissements gagnants sur tous les plans
Ludovic Bouillet est éleveur à Bousbecque. Depuis son installation en 2006, l'agriculteur a fait, au fil des années, [...]
Lire la suite ...

Européennes 2024 : Les programmes des huit principales listes
22 listes de partis français ont été déposées dans le cadre des élections européennes qui se dérouleront le dima [...]
Lire la suite ...

Christophe Lépine : « Dans la région, nous avons des espaces naturels exceptionnels »
Christophe Lépine, président du Conservatoire d'espaces naturels Hauts-de-France, a deux passions : la nature et la r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires