Votre météo par ville

La Banque européenne d’investissement et Florimond Desprez signent un accord de prêt de 40 millions d’euros

29-04-2022

Actualité

Culture

La BEI et Florimond Desprez signent un accord de prêt de 40 millions d’euros pour le financement de la recherche de nouvelles variétés végétales adaptées au changement climatique.

De gauche à droite, François Desprez, président de Florimond Desprez et Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI © Florimond Desprez

La Banque européenne d’investissement (BEI) et le groupe familial Florimond Desprez annoncent, avec le
soutien de la Commission européenne, la signature d’un accord de financement d’un montant de 40 millions d’euros. Ce prêt servira à financer les activités de recherche, de développement et d’innovation (RDI) liées à la sélection de nouvelles variétés végétales de grandes cultures adaptées à l’évolution des conditions agroclimatiques.

Ces nouvelles variétés végétales devront résister à des stress abiotiques et biotiques plus fréquents et plus violents, mais aussi soutenir la transition agroécologique et atténuer la pénurie des ressources naturelles. Il s’agit du premier partenariat de long terme entre la BEI et le Groupe Florimond Desprez mis en place dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).


Cet investissement bénéficiera principalement aux installations de recherche du groupe en France et en Belgique, mais aussi dans six autres pays européens. Ce projet permettra aussi la création de 30 nouveaux équivalent temps plein (ETP) qualifiés dans les activités de recherche et développement.
François Desprez, président de Florimond Desprez déclare : « Depuis sa création en 1830, Florimond Desprez s’est efforcé de mettre au point des variétés répondant aux besoins des agriculteurs et des filières agricoles. La nécessité de la transition agroécologique, les défis du changement climatique et l’impératif de l’autonomie alimentaire de l’Europe nous commandent d’accroître notre effort de recherche. Par son soutien qui nous honore, la BEI nous donne les moyens de contribuer positivement à la transformation de l’agriculture européenne vers une utilité sociale et environnementale toujours plus grande. Je tiens à saluer Crédit Agricole Nord de France qui nous accompagne également dans cette nouvelle étape de l’histoire de notre groupe. »

Lire aussi : Félicien Bullot, nouveau Directeur Marketing Céréales & Protéagineux

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Les chambres régionales veulent un plan Marshall de l’eau
La CCI, la CMA et la chambre d'agriculture ont dressé un bilan plutôt morose de l'activité économique régionale en [...]
Lire la suite ...

« Le rôle des chambres est d’éclairer les débats »
Les chambres d'agriculture fêtent leurs 100 ans. Pour Sébastien Windsor, qui en est le président, elles ont de nombre [...]
Lire la suite ...

Numéro 353 : 23 février 2024

Pommes de terre : Mais où part la valeur des plants ?
Cela fait déjà plusieurs années que les producteurs de plants alertent : la culture n'est plus assez rentable. Paral [...]
Lire la suite ...

McCain : Nous défendons depuis toujours l’utilisation de plants certifiés »
Face à la situation du plant de pommes de terre et les accusations de la part des producteurs, McCain s’explique. [...]
Lire la suite ...

Dans les coulisses du géant du saumon
L'entreprise norvégienne Mowi, numéro un de l'élevage de saumon, possède trois sites en France, dont un à Boulogne- [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires