Votre météo par ville

Gènes Diffusion veut « construire une génétique plus moderne »

14-10-2020

Actualité

C’est tout frais

Depuis fin juillet 2020, Union Gènes Diffusion est un organisme de sélection. Explications.

Dorénavant, le groupe Gènes Diffusion peut choisir les orientations de développement des races charolaises et prim’holstein. © Gènes Diffusion

Depuis le 31 juillet 2020, Union Gènes Diffusion est certifié « Organisme de sélection » pour les races Charolaise et Prim’Holstein. Avant 2020, il n’existait qu’un organisme de sélection par race. Mais le règlement zootechnique européen, entré en vigueur le 1er novembre 2018, élargit les missions des organismes de sélection. Depuis le 31 juillet 2020 pour la race prim’holstein, et le 19 février pour la charolaise, Union Gènes Diffusion peut donc décider des orientations de sélection génétique.

Qu’est ce que ça change concrètement ? En devenant organisme de selection, Gènes Diffusion peut orienter les innovations génétiques sur les races, indépendamment des organismes de sélection historiques. « Le groupe peut alors construire une génétique plus moderne, maîtriser les coûts pour l’éleveur et donner une dimension européenne aux recherches« , explique le communiqué de presse.

Vers l’autonomie

« Alors qu’en charolaise, l’organisme de sélection historique favorise les grosses carcasses, nous allons pouvoir faire évoluer nos recherches et innovations vers un autre cap, illustre Claude Grenier, directeur général du groupe Gènes Diffusion. Nous savons que le consommateur et le transformateur demandent désormais des plus petites carcasses. Nous allons donc pouvoir répondre à leurs attentes en sélectionnant des animaux de plus petit gabarit. Si l’organisme historique nous suit, nous en serons ravis. Si ce n’est pas le cas, nous serons indépendants.« 

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La région Hauts-de-France est placée en vigilance orange orages et en vigilance jaune vent violent
Météo France a placé la région Hauts-de-France en vigilance orange orages et en vigilance jaune vent violent ce vend [...]
Lire la suite ...

Numéro 262 : 13 mai 2022

Bio : Une microsucrerie made in Hauts-de-France
La Fabrique à sucres a été officiellement créée ce lundi 16 mai lors de l'assemblée générale de Bio en Hauts-de- [...]
Lire la suite ...

La saison des fraises est (déjà) lancée
Avec deux semaines d'avance, les fraises démarrent une saison qui s'annonce compliquée pour les producteurs. Le point [...]
Lire la suite ...

Sécheresse et agriculture : Frédéric Denhez, journaliste et écologue, répond à nos questions
La sécheresse et ses conséquences sur l'agriculture étaient au cœur d'un billet du blog du chroniqueur et journalist [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : Ne pas céder à la panique
Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu l'eau ruisseler dans les champs. Le Nord et le Pas-de-Calais viennent a [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires