Votre météo par ville

Les fournisseurs de la restauration hors domicile enfin aidés

05-11-2020

Actualité

C’est tout frais

Les fournisseurs de la restauration hors domicile, agriculteurs, éleveurs notamment vont pouvoir bénéficier des mêmes aides que celles accordées aux cafés, hôtels et restaurants dans ce contexte de crise.

camion livraison © adobe
Les fournisseurs de la restauration hors domicile vont pouvoir bénéficier des aides du gouvernement. © Adobestock

La FNSEA, l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA) et la Coopération agricole ont salué la publication du décret du 5 novembre.

Le texte permet en effet aux fournisseurs de la restauration hors domicile (RHD) cafés, hôtels, restaurants aujourd’hui fermés de bénéficier des exonérations des charges sociales et patronales. Il leur donnera aussi l’accès au fonds de solidarité et permettra la prise en charge du chômage partiel à 100 %, etc. Les agriculteurs, éleveur et coopératives sont concernés.

Une « délivrance » jugée trop tardive

C’est une « délivrance » pour ces fournisseurs « qui ont été oubliés dans les premières mesures de soutien annoncées en mars », note le communiqué commun des trois organisations.

« Mais elles arrivent malheureusement très tard et ne seront pas suffisantes pour pérenniser cette filière », se désolent-elles.

Revoir les critères d’éligibilité

Les trois organisations demandent donc de baisser à 50 % de perte de chiffre d’affaires au lieu de 80 % aujourd’hui les critères d’éligibilité à l’exonération de cotisations et contributions sociales pour les entreprises touchées par la Covid-19.

« Il était (…) urgent que les productions agricoles les plus touchées puissent également bénéficier des mesures de soutien », a déclaré Christiane Lambert, présidente de la FNSEA.

De son côté, le président de l’ANIA, Richard Girardot, a insisté sur l’urgence d’agir : « C’est maintenant qu’il faut aider les entreprises et les agriculteurs avant qu’il ne soit trop tard ! ».

Pour Dominique Chargé, le président de la Coopérative agricole, il importe d’ « assurer une rémunération décente à chaque maillon de la chaîne. Et plus particulièrement aux agriculteurs ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires