Votre météo par ville

Après le Travail et la Transition écologique, Élisabeth Borne nommée à Matignon

17-05-2022

Actualité

C’est tout frais

« Le président de la République a nommé Mme Élisabeth Borne Première ministre et l’a chargée de former un gouvernement », a annoncé l’Élysée dans un communiqué le 16 mai. Présentation de cette nouvelle locataire de Matignon et réaction de la FNSEA.

Âgée de 61 ans, investie candidate de la majorité aux législatives dans le Calvados, la nouvelle locataire de Matignon était ministre du Travail dans le gouvernement de Jean Castex (depuis juillet 2020). Dans les gouvernements Philippe, Mme Borne a été chargée des portefeuilles de la Transition écologique et solidaire (depuis juillet 2019) et des Transports (depuis 2017). En 2020, elle avait déclaré que le « modèle agricole » était « arrivé à bout de souffle », estimant qu’il faut « produire autrement ». Son passage Hôtel de Roquelaure a aussi été marqué par une controverse législative sur la taxation de l’huile de palme.

Classée plutôt à gauche, Élisabeth Borne a œuvré dans les cabinets de Lionel Jospin (Matignon) et Ségolène Royal (ministère de l’Écologie). Avant la politique, cette diplômée de Polytechnique et des Ponts et chaussées a mené une carrière dans le privé, dans les transports (SNCF, présidente de la RATP) et les travaux publics (Eiffage). Entre les deux tours de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait annoncé que son futur Premier ministre serait « directement chargé de la Planification écologique », et serait épaulé de deux ministres, en charge de la « Transition énergétique » et de la « Planification écologique territoriale ».

La FNSEA salue un « signe de volonté d’écoute »

Réagissant à la nomination d’Élisabeth Borne comme Première ministre le 16 mai, la FNSEA a salué, dans un communiqué du même jour, un « signe de volonté d’écoute et de dialogue, notamment avec les corps intermédiaires ». Rappelant que la cheffe du gouvernement sera chargée de la planification écologique, le syndicat majoritaire voit dans cette nouvelle attribution un « changement de cap majeur » et espère « sortir des décisions de court terme subies par les agriculteurs au jour le jour ». « Cette planification doit se concilier avec l’objectif de souveraineté alimentaire et s’appuyer sur tous les travaux menés par le monde agricole », estime la FNSEA, qui demande que l’agriculture ait « toute sa place dans les arbitrages de la planification écologique ». Et de fixer deux chantiers prioritaires : la « souveraineté alimentaire française et européenne » et « un accès de tous à une alimentation sûre, saine et durable » (à travers le chèque alimentation promis par M. Macron). Alors que la composition du gouvernement est attendue dans les prochains jours, la FNSEA conclut en demandant un « ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire de plein exercice ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires