Votre météo par ville

Les Monsanto Papers en quatre dates

04-05-2023

Actualité

C’est tout frais

2017 : Le journal Le Monde dévoile des documents internes à l’industriel Monsanto, qui commercialise le fameux Roundup ou glyphosate. Monsanto a été contraint de rendre publique ces documents après que plus de 3 000 personnes atteintes de cancers et lymphomes aient porté plainte aux États-Unis.

Ces documents révèlent que les études en faveur du glyphosate et le déclarant non cancérigène auraient été trafiqués par Monsanto selon plusieurs procédés et qu’elles ont été utilisées par l’EFSA (Agence européenne de sécurité alimentaire) et la Commission européenne pour évaluer la ré-homologation du glyphosate.

On découvre par exemple dans un rapport de la Commission européenne un copié-collé d’une étude de Monsanto en faveur du glyphosate datant de 2015, venant remettre en cause l’impartialité de l’institution.

Finalement, et malgré la controverse, l’EFSA a déclaré le glyphosate non cancérogène et sa ré-homologation a été promulguée.

2018 : Monsanto est condamné aux États-Unis à indemniser un fermier américain malade du cancer depuis plusieurs années et exposé au glyphosate.

Son avocat s’est appuyé sur les Monsanto Papers pour prouver que la firme “connaissait les risques depuis des décennies“.

2019 : En réaction à ce scandale, et malgré le fait que le glyphosate ait été réautorisé, le Parlement européen créé une commission spéciale PEST qui a pour mission de trouver des solutions pour limiter les risques liés à l’utilisation de pesticides, de l’amont à l’aval.

La commission PEST propose au vote au Parlement européen 109 recommandations qui sont toutes votées. Parmi ces recommandations : plus de transparence entre les organes européens quant aux processus d’homologation, une réduction de l’usage des pesticides ou encore l’application du principe de précaution.

2023 : Selon PAN Europe, organismes regroupant 600 ONG, institutions et particuliers dans plus de 60 pays, seules 15% des recommandations ont été suffisamment suivies.

Lire aussi : Pesticides : Où en est l’Europe ?

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires