Votre météo par ville

Manifestation. « France, veux-tu encore de tes paysans ? »

09-10-2019

Actualité

C’est tout frais

Pour répondre à l’appel national de la FNSEA, les FDSEA, les Jeunes agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais et l’Association départementale des producteurs de lait (ADPL) ont organisé blocages et barrages filtrants le mardi 8 octobre 2019. Au total, huit actions ont été menées dans le Nord et le Pas-de-Calais. 

500 manifestants et 300 tracteurs étaient présents dans le Nord et le Pas-de-Calais mardi 8 octobre 2019, pour combattre l’agribashing, la surtransposition des normes européennes et les accords de libre-échange du Ceta et du Mercosur. Les maîtres-mots de cette action: maintenir, consolider et développer des filières fortes et rémunératrices, en refusant toute nouvelle norme et en privilégiant le dialogue, à l’instar de l’engagement sur les chartes riverains.
En manifestant leur colère et leur ras-le-bol généralisé face aux transpositions et autres surenchères administratives, les agriculteurs réclament de la considération, de la confiance, et la reconnaissance de leur professionnalisme. « Malgré les efforts constants en matière de bien-être animal et de bonnes pratiques agricoles, les agriculteurs sont sans cesse harcelés et attaqués sur leur métier. Il est important d’impliquer les consommateurs sur la durabilité de l’agriculture française et sur les efforts réalisés par la profession », explique Jean-Christophe Rufin, vice-président de la FDSEA du Nord.

Au-delà de l’avertissement adressé au gouvernement, les agriculteurs sont allés à la rencontre des citoyens en distribuant des tracts. « La société est complétement déconnectée de son agriculture », commente un agriculteur de Clairmarais. L’accueil qui a été réservé aux manifestants témoigne toutefois de la sympathie de la population française pour ses paysans. « La capitalisation de ces rencontres et le ralliement du consommateur à la cause agricole pour faire pression sur le gouvernement et sur les détracteurs de tous ordres est plus que nécessaire », ajoute Jean-Luc Gras, président d’arrondissement FDSEA de Douai.
Au total en France, plus de 10 000 agriculteurs – avec environ 6000 tracteurs – se sont mobilisés au cours de cette journée.
À partir du 12 octobre, une action syndicale d’étiquetage de l’origine des produits est prévue en grande distribution et restauration collective. Une « nouvelle mobilisation » est également prévue le 22 octobre dont le mode opératoire n’a pas été dévoilé.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Sucre: Tereos voit son activité se redresser depuis juin
Tereos, qui a vu ses ventes reculer de 4 % au 1er trimestre 2020-21 du fait de la crise sanitaire, estime le 30 juillet [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : les éleveurs autorisés à utiliser leurs jachères
La France autorise l’utilisation des jachères pour les éleveurs des départements touchés par la sécheresse. [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : le Pas-de-Calais maintenu en vigilance
Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais, a décidé de maintenir le département du Pas-de-Calais en situation de vigilan [...]
Lire la suite ...

Covid-19 : des mesures pour éviter de reconfiner dans le Nord
La menace d’une forte recrudescence des cas de coronavirus dans le Nord oblige la préfecture du Nord à imposer d [...]
Lire la suite ...

Orage : vigilance orange dans les Hauts-de-France
Météo France a placé le département du Nord et celui du Pas-de-Calais notamment en vigilance orange orage, [...]
Lire la suite ...

Moisson : le grand écart du rendement régional
La moisson 2020 touche à sa fin dans le Nord et le Pas-de-Calais. Elle restera caractériséepar sa grande hétérogén [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires