Votre météo par ville

Pêche : la Région lance le FEAMPA 2023-2027

13-12-2022

Actualité

Environnement

Marie-Sophie Lesne, Vice-Présidente chargée de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Pêche, a lancé lundi 12 décembre à Boulogne-sur-Mer le FEAMPA (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes, la Pêche et l’Aquaculture), aux côtés des acteurs de la filière pêche et aquaculture.

Lors de la programmation 2014-2020, c’est 16,8 millions d’euros de FEAMP et 6 millions d’euros de contreparties régionales qui ont été accordés, soit 99.5% de l’enveloppe programmée. L’enveloppe 2023-2027 comprendra, quant à elle, 17,9 millions d’euros. A cela s’ajouteront 9 millions de contreparties régionales.

Dans la continuité des États Régionaux en juin dernier, la Région Hauts-de-France adossera le FEAMPA à une stratégie régionale pour la filière pêche qui sortira fin mars 2023 à laquelle elle consacrera 1 million d’euros de fonds régionaux par an. Ce plan d’actions se concentrera principalement sur 3 axes : la valorisation des produits aquatiques (avec l’identification d’une marque/image régionale), l’innovation au service de la filière et l’attractivité des métiers.
La Région renforce également son volet territorial via la sélection de 3 Groupes d’Action Locale Pêche et Aquaculture (GALPA) au lieu de 2 sur la programmation précédente pour près de 3 millions d’euros :

  • Le Galpa 3 estuaires porté par l’association ADDAM (Association pour le développement durable des activités maritimes) dont le territoire couvre les communes littorales des 3 estuaires Canche, Authie, Somme (De Camiers au Nord à Mers-les-Bains au sud) ;
  • Le Galpa Littoral Opale porté par l’Agence de Développement Boulogne Développement Côte d’Opale dont le territoire couvre les communes littorales de Wissant au Nord à Dannes au Sud ;
  • Le Galpa Flandre Maritime porté par le pôle Métropolitain Côte d’Opale (PMCO) pour couvrir les communes du littoral de Bray-dunes jusqu’à Escalles

La Région Hauts-de-France souhaite également accompagner l’aquaculture en aidant à l’installation des jeunes, à l’amélioration de la performance environnementale des entreprises et à la diversification vers de nouvelles espèces et nouveaux produits (ex : algoculture).

Pour déposer un dossier de financement : synergie-europe.fr/e_synergie
Pour avoir plus d’informations rendez-vous sur ce site

Lire aussi : Marie-Sophie Lesne : « L’agriculture fait partie de l’âme de la France »

Elisa Tassan

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La communauté d’agglomération de Lens-Liévin lance son Défi alimentaire durable
Pour la 2e édition, la CALL recherche 100 familles (dont 50 en quartiers prioritaires) pour participer au défi sur l [...]
Lire la suite ...

Soutien à la profession agricole : Nouveau dispositif
Mardi 21 mars 2023, les élus départementaux ont voté pour la participation du Département du Nord au financement du [...]
Lire la suite ...

FRSEA Hauts-de-France : Simon Ammeux élu président
La Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles des Hauts-de-France (FRSEA) a un nouveau préside [...]
Lire la suite ...

Reliquats azotés : Les tendances de la sortie hiver en Nord-Pas de Calais
Avec 79 unités d'azote de moyenne sur 90 cm, la campagne de reliquats sortie hiver se classe dans la normale haute. Pet [...]
Lire la suite ...

Les entreprises misent sur l’innovation
La région des Hauts-de-France est le fer de lance de nombreuses initiatives en matière de recyclage. Exemples d'entrep [...]
Lire la suite ...

Économie circulaire et recyclage : les enjeux
À l'occasion de la journée mondiale du recyclage, le 18 mars, la Fédération professionnelle des entreprises du recy [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires