Votre météo par ville

Démographie : Zoom département par département

16-12-2022

Actualité

Société

Moins 600 000 personnes dans les Hauts-de-France à l’horizon 2070 : voilà la conclusion d’une étude sur l’évolution de la population menée par l’Insee. Cependant, des nuances sont à noter entre les départements.

– L’Oise ne verrait sa population décliner qu’à partir de 2030 pour perdre, toujours à l’horizon 2070 et selon le scénario retenu, 35 800 habitants, soit un déclin de 4,3 %, le plus faible de la région. L’explication est liée au fait que le département est jeune, et polarisé par l’Île-de-France.

– Le Nord perdrait 178 000 habitants d’ici 2070, soit -7 % par rapport à aujourd’hui (et un total de 2 468 000 habitants contre 2 606 000 en 2018). Il demeurerait toutefois le département le plus peuplé de France et le plus jeune de la région. C’est d’ailleurs le seul département régional à pouvoir compter sur un solde naturel positif (+ 0,14 %), mais qui enregistrerait, en même temps, un solde migratoire déficitaire avec -0,28 % par an, soit le double de la moyenne régionale. Le poids démographique du département au sein de la région demeure très élevé avec 45 % (43 % en 2018).

– La Somme passerait de 571 000 habitants en 2018 à 506 000 en 2070, soit -11 % . Avec sa zone littorale attractive, c’est le seul département régional à équilibrer son solde migratoire. Cependant, son solde naturel est très déficitaire du fait d’un vieillissement plus prononcé de la population.

– Le Pas-de-Calais connaîtra vraisemblablement une baisse de sa population de -15 %, soit une perte de 223 500 habitants pour s’établir à 1 243 000 en 2070. Second département de la région, le Pas-de-Calais verra son poids démographique baisser à 23 % de la population régionale, soit une baisse d’un point. C’est le département qui enregistre le plus fort vieillissement de la population avec un âge moyen à 47 ans. Son solde naturel sera négatif (-0,20 % par an) ainsi que son solde migratoire (-0,12 % par an).

– L’Aisne, enfin, perdra 18 % de sa population pour en compter 436 000 à l’horizon 2070. Une dégringolade quasi entièrement imputable au solde naturel négatif. Le département le plus âgé de la région comptera la plus forte population de seniors (30,2 % de 65 ans et plus d’ici 50 ans).

Lire aussi : Démographie : La région pourrait perdre 10 % d’habitants d’ici 2070

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La communauté d’agglomération de Lens-Liévin lance son Défi alimentaire durable
Pour la 2e édition, la CALL recherche 100 familles (dont 50 en quartiers prioritaires) pour participer au défi sur l [...]
Lire la suite ...

Soutien à la profession agricole : Nouveau dispositif
Mardi 21 mars 2023, les élus départementaux ont voté pour la participation du Département du Nord au financement du [...]
Lire la suite ...

FRSEA Hauts-de-France : Simon Ammeux élu président
La Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles des Hauts-de-France (FRSEA) a un nouveau préside [...]
Lire la suite ...

Reliquats azotés : Les tendances de la sortie hiver en Nord-Pas de Calais
Avec 79 unités d'azote de moyenne sur 90 cm, la campagne de reliquats sortie hiver se classe dans la normale haute. Pet [...]
Lire la suite ...

Les entreprises misent sur l’innovation
La région des Hauts-de-France est le fer de lance de nombreuses initiatives en matière de recyclage. Exemples d'entrep [...]
Lire la suite ...

Économie circulaire et recyclage : les enjeux
À l'occasion de la journée mondiale du recyclage, le 18 mars, la Fédération professionnelle des entreprises du recy [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires