Votre météo par ville

Fruidor a souhaité se rapprocher des producteurs avec Bufl

03-07-2020

Actualité

C’est tout frais

Découvrez la genèse de la création de Bufl, Bureau unique fruits et légumes, basé à Erquinghem-Lys (59).

François Dalle, directeur de Bufl, revient sur la genèse de sa création.

Le Bureau unique fruits et légumes (Bufl), basé à Erquinghem-Lys (lire aussi notre article sur son activité sur notre liseuse en ligne) a été créé en 2017 pour permettre de créer des partenariats plus étroits avec les producteurs. Bufl écoule leurs marchandises sur différents marchés comme la grande et moyenne distribution, la restauration, les grossistes, l’industrie…

Bufl est une filiale à 99 % de Fruidor, qui a vu le jour en 1923. Pendant très longtemps, l’entreprise a appartenu au groupe Pomona. “Ils ont ensuite souhaité se concentrer sur l’aval de la filière restauration, et ont vendu toutes les activités qu’ils avaient en amont“, explique François Dalle, directeur des neuf sites français de Fruidor Terroirs – Bufl.

En 2008, Fruidor et ses mûrisseries passent ainsi aux mains de… 650 producteurs de bananes de Martinique et de Guadeloupe. ” Ça a représenté un tournant stratégique, on s’est rapproché de la production“, poursuit François Dalle. La création de Bufl il y a trois ans en est la concrétisation.

“Mutualiser nos forces et concentrer les volumes”

François Dalle, directeur Bufl

L’idée est d’essayer d’être un acteur de la mise en marché, de peser plus et de mutualiser nos forces pour concentrer les volumes. C’est ce qu’a réussi à faire la filière banane de Fruidor.” Aujourd’hui, Fruidor représente ainsi un tiers du marché français de la banane avec 220 000 tonnes écoulées chaque année en métropole. Avec Fruidor, les producteurs de bananes ont ainsi créé une filière qui les intègre à la fois eux, producteurs, mais aussi l’exportation et les mûrisseries pour avoir une force de frappe et un accès aux grands distributeurs.

“Ca a été leur moyen de subsister“, insiste François Dalle. Fruidor Terroirs – Bufl est ainsi aujourd’hui le deuxième opérateur multiproduits fruits et légumes français et recherche toujours de nouveaux producteurs.

“Dans les Hauts-de-France, nous recherchons des producteurs de rhubarbe, de choux-fleurs, de courgettes, de fraises hors sol, d’endives bio. Pour les endives, cet hiver, on aurait pu vendre deux à trois fois le volume qu’on avait. On est aussi prêt à soutenir techniquement de nouveaux projets d’installation de serres “, conclut François Dalle.

Top 10 des produits écoulés par Bufl en 2019
1. 10 000 tonnes de tomates par an ;
2. 7 500 tonnes de carottes ;
3. 4 500 tonnes d’endives ;
4. 4 000 tonnes de poireaux ;
5. 7 000 tonnes de pommes de terre ;
6. 2 500 tonnes de choux ;
7. 2 000 tonnes de courgettes ;
8. 1 800 tonnes de poires ;
9. 1 500 tonnes de choux de Bruxelles ;
10. 1 000 tonnes de choux-fleurs.

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Le salon Naturabio est de retour
La 21ème édition du salon Naturabio a lieu ce vendredi 25 novembre jusqu’au dimanche 27 novembre à Lille Grand [...]
Lire la suite ...

Expérimentation : Un tracteur roulant au gaz testé à Cucq
Les tracteurs fonctionnant au gaz naturel pour véhicule, conçus par le constructeur New Holland, sont en phase de test [...]
Lire la suite ...

Machinisme : Une nouvelle station GNV à Saint-Laurent-Blangy
Agriopale s’apprête à lancer une nouvelle station de BioGNV à Saint-Laurent-Blangy, près d’Arras. Cette [...]
Lire la suite ...

Foncier : La Safer présente son nouveau programme
La Safer Hauts-de-France a présenté les grandes orientations de son nouveau programme pluriannuel d'activités. Le pre [...]
Lire la suite ...

Safer : Une activité qui s’est développée et diversifiée
En marge de la présentation du nouveau PPAS, la Safer a fait le bilan du précédent PPAS et présenté ses résultats [...]
Lire la suite ...

Pommes de terre : Une récolte en demi-teinte et un stockage compliqué
Après un été laissant craindre un arrachage difficile, les pluies du début d'automne ont fait du bien pour la récol [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires