Votre météo par ville

Disparition : Robert Lachaume, figure du monde agricole, nous a quittés

10-03-2023

Actualité

Hors-champ

Directeur du lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, puis de la chambre d’agriculture du Pas-de-Calais, secrétaire général du Conseil général d’agronomie au ministère de l’Agriculture… Robert Lachaume, qui a marqué le milieu agricole, est décédé le 2 mars, à l’âge de 87 ans.

Robert Lachaume est décédé le 2 mars. © D. R.

Robert Lachaume est décédé “brutalement” le jeudi 2 mars à l’âge de 87 ans. Cet ingénieur en agronomie fait partie de ses hommes qui ont laissé une trace de leur passage dans le monde agricole.

Après avoir obtenu son diplôme à l’École nationale supérieure d’agronomie de Montpellier, il avait fait son service militaire en Algérie. “Une période qui l’avait profondément marquée”, se souvient Jean-Bernard Bayard, président de Terres en fête et ancien président de la chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais.

L’homme, fils de paysan, a ensuite fait une carrière remarquable dans le milieu agricole. Il a occupé les postes de directeur adjoint du lycée agricole du Robillard (14), puis de directeur de celui de Tilloy-lès-Mofflaines (62). “C’était un chef d’établissement soucieux d’ouvrir ces lycées aux mutations qu’a connues le monde agricole, j’ai moi-même beaucoup appris à ses côtés”, souligne Patrick Brabant, ami de Robert Lachaume depuis 40 ans.

Celui qui avait été fait chevalier de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite et commandeur du Mérite agricole a également été chef de service de la Draf (devenue aujourd’hui la Draaf, direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) à Rouen. Puis il a pris la direction de la chambre d’agriculture du Pas-de-Calais de 1989 à 1995. Une mission durant laquelle il a, notamment, participé à la création de la cité de l’agriculture à Saint-Laurent-Blangy, avec Jean-Marie Raoult, le président de l’époque, ainsi qu’au lancement du premier Terres en fête en 1995. Il a ensuite été attaché au cabinet de Philippe Vasseur, ministre de l’Agriculture de 1995 à 1997, avant d’occuper les fonctions de secrétaire général du conseil général d’agronomie de ce ministère jusqu’en 1999.

Robert Lachaume a aussi joué un grand rôle dans la création du Cestar à Arras, devenu aujourd’hui la Cité Nature. “Il en était toujours le vice-président et se déplaçait depuis le Calvados, où il vivait, pour assister aux conseils d’administration. Il avait une grande compétence. Lorsqu’il prenait la parole en public, tout le monde se taisait”, précise Patrick Brabant.

Jean-Bernard Bayard salue un homme “très droit, honnête, intègre, généreux et d’une exigence phénoménale envers lui-même. Il ne se mettait jamais en avant et était dans l’efficacité. Les gens l’appréciaient.” Et d’ajouter : “Il a marqué le monde agricole, mais aussi les élèves qui l’ont côtoyé par sa personnalité profondément humaniste. Durant sa carrière, il a été animé par l’enseignement, la formation et le développement, dans le bon sens du terme. On ne parle pas ici de course aux hectares mais d’amélioration des conditions de vie et de travail des agriculteurs dans le cadre du développement de leur exploitation.”

Les obsèques de Robert Lachaume se sont déroulées le mercredi 8 mars à Saint-Pierre-sur-Dives, dans le Calvados.

Hélène Graffeuille

Lire aussi : La Cité de l’agriculture écrit depuis 1991 « une histoire commune »

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Ils proposent des tests de sols en magasins
Les élèves de l'Institut d'Hazebrouck ont proposé des tests de sol dans trois magasins Gamm Vert du Nord vendredi 5  [...]
Lire la suite ...

Maladie. Paratuberculose : Le GDS 62 veut l’éliminer
Ce n'est pas une maladie nouvelle dans le Pas-de-Calais, mais le Groupement de défense sanitaire du département souhai [...]
Lire la suite ...

Numéro 359 : 5 avril 2024

Phytosanitaires : à Lorgies, la quête de solutions
La ministre déléguée auprès du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Agnès Pannier-Runacher [...]
Lire la suite ...

Inondations : à Norrent-Fontes, une retenue collinaire pour limiter le risque
Une retenue collinaire a été inaugurée le 2 avril à Norrent-Fontes près de Béthune. L'objectif est de limiter le [...]
Lire la suite ...

Politique. Dotation globale de fonctionnement : plus mais toujours pas assez
27 milliards d'euros : c'est la dotation globale de fonctionnement versée par l'État aux collectivités pour 2024. 7 [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires