Votre météo par ville

Doriane Algoët et Pierre Salvadori, meilleurs apprentis cuisiniers du Nord

13-09-2021

Actualité

Hors-champ

Les deux jeunes apprentis se sont distingués au concours départemental organisé au salon Horesta, à Lille (Nord), lundi 13 septembre. Une pré-sélection qui leur permet de se qualifier pour le concours régional en novembre prochain.

Pierre Salvadori remporte la première place au plat avec 85,79 sur 100 et Doriane Algoët, deuxième place au dessert avec 72,79 sur 100. © L.F.

A 20 et 21 ans, Doriane et Pierre ont remporté le concours du meilleur apprenti cuisinier en sélection départementale. Organisé par les Disciples d’Escoffier, celui-ci s’est déroulé à Lille Grand Palais au salon Horesta, rassemblant les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation, du 12 au 14 septembre. 

Acquérir des gestes professionnels

Pierre Salvadori remporte la première place au plat avec une note de 85,79 sur 100 et Doriane Algoët, deuxième place au dessert avec 72,79 sur 100. Le jury – composé notamment de Jean-Luc Germond, maître Cuisinier de France – a basé ses critères de sélection avant tout sur l’utilisation des produits, le non-gaspillage des aliments et la propreté du travail. Un ensemble de gestes professionnels à acquérir pour ces apprentis en fin de formation.

Savoir gérer l’inconnu

Les ingrédients ont été découverts par les candidats au tout dernier moment : du bar et des artichauts pour le plat, des fraises pour le dessert. Il a donc fallu composer sur le tas. Mais pas de quoi inquiéter Pierre, en 3e année d’apprentissage au restaurant Au gré des sens à Rosult (Nord), qui avait “déjà l’habitude de cuisiner ces aliments”. 
L’autre difficulté a été la retransmission de leur travail en direct sur de grands écrans, par le biais de caméras.

Une mise en jambe pour le concours régional

Cette sélection départementale permet avant tout de libérer le stress pour aborder plus sereinement les prochains concours. La participation de Doriane, en 2e année de bac pro cuisine, avait notamment pour objectif de « lui faire prendre confiance dans son travail« , confie Laurent Ledet, son professeur.
Cette qualification les emmène au concours régional en novembre prochain pour tenter, peut-être, de décrocher le titre national d’ici janvier 2022.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les grains 2021 passés au peigne fin
Terminée il y a seulement deux semaines, la moisson 2021 restera dans les annales mais pour de mauvaises raisons. Peu d [...]
Lire la suite ...

Un besoin «urgent» de hausse du prix du lait, selon la FNPL
«Des hausses de prix significatives sur les produits laitiers sont urgentes !», clame la FNPL (producteurs laitiers, F [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire: vigilance dans le Nord de la France
Mis à jour le 17 septembre 2021 Après le Nord et l’Aisne, c’est au tour du Pas-de-Calais de prendre des me [...]
Lire la suite ...

Alimentation animale :  » L’augmentation doit se répercuter en cascade jusqu’au prix au consommateur »
Gaël Peslerbe, président de Nutiarche, association qui regroupe les fabricants d'aliments du bétail au Nord de Paris, [...]
Lire la suite ...

La chasse et ses actions environnementales
Dimanche 19 septembre, c’est l’ouverture générale de la chasse. L’occasion de mettre en lumièr [...]
Lire la suite ...

Meunerie : « Une qualité des blés régionaux correcte, mais disparate »
Meunier et PDG des Moulins du Nord, situés à Aire-sur-la-Lys (62) et Leforest (59), Olivier Dubois subit de plein foue [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires