Votre météo par ville

Livret rev3 : Les Hauts-de-France, pionniers de l’épargne verte

08-03-2022

Actualité

Hors-champ

Lancé en 2015, le livret rev3 atteint des niveaux records avec 67,3 millions d’euros déposés par plus de 3 500 épargnants soucieux de soutenir le développement économique régional.

Spécialisée dans le recyclage et la valorisation de la biomasse, Agriopale est l’un des projets bénéficiaire d’un prêt dans le cadre des livrets rev3.  © L.D

C’était il y a sept ans. La Région Hauts-de-France lançait, avec le Crédit coopératif, le livret rev3, un produit d’épargne destiné au développement économique régional. Elle devenait l’un des territoires européens les plus avancés dans le déploiement de la « green épargne ».

« La particularité de ce livret est sa double traçabilité : l’argent déposé reste sur le territoire et sert à financer des projets rev3 », explique Benoît Catel, directeur général du Crédit coopératif. Des arguments qui semblent séduire. Depuis deux ans, le montant d’épargne collecté a doublé, dépassant aujourd’hui les 67 millions d’euros.

Des acteurs engagés sur le territoire

Un succès qui s’explique par la mobilisation des citoyens, d’entreprises et d’associations en faveur du développement économique local.

Deux autres facteurs entrent également en jeu : la situation sanitaire favorable à l’épargne bancaire et l’évolution sociétale, notamment sur l’utilisation de l’argent. Christiane, la doyenne des épargnants, a 99 ans. La démarche est pour elle symbolique : les moments difficiles traversés par la région et qu’elle a vécus doivent servir aux générations suivantes. Comme celle d’Eloi, 7 mois, le plus jeune détenteur d’un livret.

Des projets ambitieux pour l’avenir

Les 90 projets en cours de financement pour plus de 50 millions d’euros sont ainsi engagés dans la transition écologique, énergétique et numérique implantés sur le territoire. Qu’ils développent de nouveaux procédés d’énergies renouvelables, favorisent la mobilité douce, construisent des bâtiments durables ou innovent en économie circulaire… ils œuvrent, au quotidien, pour la troisième révolution industrielle.

Innovafeed, les Alchimistes, les établissements Bernhardt, Agriopale sont autant d’exemples de projets labellisés rev3 et bénéficiaires d’un prêt. Jeudi 24 février, ils étaient invités par la CCI, la Région et le Crédit coopératif à témoigner lors d’une soirée d’échanges autour de la « green épargne ». « L’objectif de ce livret est de faire se rencontrer épargnants, entrepreneurs et institutionnels », souligne Philippe Hourdain, président de la CCI Hauts-de-France, l’un des acteurs avec la chambre d’agriculture, le réseau Alliances, Véolia, l’Ademe, etc. de la communauté rev3, créée en décembre 2021. Un collectif qui se veut être force de proposition.

Philippe Vasseur, président de cette communauté et détenteur du premier livret, est ambitieux. « Si l’on pouvait dépasser le cap des 100 millions d’euros lors du prochain World Forum le 18 octobre prochain à Lille, ce serait un message fort ».

De son côté, le Crédit coopératif relèvera en avril la rémunération du livret de 0,5 à 0,6 %. 

Louise Tesse

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Herbe : Le salon professionnel se prépare
La douzième édition des journées de l'herbe aura lieu les 30 juin et 1 juillet dans l'Avesnois. Un salon qui se veut [...]
Lire la suite ...

Un partenariat pour booster les protéines de lait
La Prospérité fermière-Ingredia et l'Inrae ont lancé au printemps une chaire industrielle commune pour mener un prog [...]
Lire la suite ...

Pois : Les enjeux de sélection des protéagineux
Les acteurs de la filière des pois protéagineux étaient réunis, vendredi 10 juin, à Auchy-lez-Orchies à l'initiat [...]
Lire la suite ...

Les conseils d’un coach de chez Résiliens pour améliorer le moral des agriculteurs
Face à l'incertitude et au stress, la réaction de chacun pourrait être d'attendre que la situation passe. Emmanuelle [...]
Lire la suite ...

La Flandre : La coop met le cap sur la pomme de terre
Lors de sa journée technique du 17 juin au silo de Socx, la coopérative La Flandre a présenté les débuts de la con [...]
Lire la suite ...

Ail fumé : Un bon bilan mais des inquiétudes
Lundi, le groupement des producteurs d'ail fumé d'Arleux, reconnu par une indication géographique protégée (IGP), s' [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires