Votre météo par ville

Nouvelle alerte à la jussie dans le marais audomarois

21-07-2020

Actualité

Hors-champ

Début juillet 2020, des techniciens d’Eden62 ont découvert deux nouvelles stations de jussie rampante dans le marais audomarois. À quelques centaines de mètres du premier foyer connu à Clairmarais.

jussie
La jussie est une plante très envahissante qui peut doubler de volume en deux semaines. © Parc naturel des caps et marais d’Opale

La jussie est une plante aquatique originaire d’Amérique du sud, très envahissante. En deux semaines, elle peut doubler de volume. Et en six mois, un morceau de quelques centimètres de long peut déjà étendre ses long rhizomes flottants sur plus de 13 mètres de long.

Au fil de son extension, cette plante prive la faune et la flore aquatique présentes en dessous de lumière et d’oxygène. Faisant disparaître jusqu’à toute vie aquatique. Une catastrophe pour tout un écosystème mais aussi pour l’économie. Car la navigation peut vite devenir impossible.

“Découverte inquiétante”

C’est “une découverte inquiétante et décevante pour le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale qui mène depuis trois ans un programme de lutte contre la propagation de cette plante aquatique en organisant deux fois par an des opérations d’arrachage manuel ainsi qu’une surveillance accrue des rivières et fossés », explique le parc dans un communiqué de presse. 

« C’est un véritable cri d’alerte qu’il faut lancer à l’ensemble des usagers du marais, déclare Luc Barbier, chargé de mission marais audomarois au Parc naturel. Il faut mobiliser tous les habitants, tous les propriétaires, tous les promeneurs à garder l’œil ouvert sur leurs fossés et rivières et informer le Parc en cas de découverte ou de suspicion car cette plante double son volume tous les 15 jours et représente un danger pour la biodiversité du marais, les activités économiques et de loisirs. »

Reconnaître la jussie

« C’est une vigilance de tous ceux qui parcourent les cours d’eau et de chaque instant à avoir. Plus le message sera diffusé, plus on aura des chances d’arrêter la propagation », poursuit Mathieu Lorthiois, chargé d’études préservation du patrimoine au parc naturel.

La plante peut se présenter sous deux formes différentes. La première avec des tiges flottantes pouvant atteindre plusieurs mètres et sur lesquelles se trouvent des feuilles rondes (à ne pas confondre avec la grenouillette, aussi appelée petit nénuphar, plante flottante et traditionnelle du marais). L’autre forme est une tige plutôt dressée avec des feuilles ovales et des fleurs jaunes. Dans les deux cas, il s’agit bien de la jussie.

Si vous pensez avoir repéré cette envahisseuse, prenez contact avec Mathieu Lorthiois du Parc naturel régional au 03 21 11 07 27. Dans tous les cas, n’arrachez pas la plante et ne faites pas de boutures même à des fins de détermination : prenez une photo et envoyez-la à : mlorthiois@parc-opale.fr.

Plus d’informations sur le sujet dans notre édition papier du 31 juillet 2020.

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires