Votre météo par ville

Tuto : Dis, comment on fait du beurre ?

04-04-2024

Actualité

C’est tout frais

Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de décrypter chaque mois la production d’un aliment du quotidien. Ce mois-ci, la fabrication du beurre, du lait à la tartine, avec Aline Havez du Savoir vert, à La ferme Berlette, à Calonne-sur-la-Lys.

Dis, comment on fait du beurre ?
Aline Havez t’explique comment on fait du beurre. © E. P.

Sais-tu comment est fabriqué le beurre que tu mets sur tes tartines, dans les cookies ou dans les gâteaux ? Eh bien avant toute chose, pour faire du beurre, il faut du lait ! Et ça, c’est le travail d’Aline Havez.

Elle est éleveuse laitière à Calonne-sur-la-Lys, dans le Pas-de-Calais. Depuis 12 ans, avec le lait de ses 70 vaches, elle fabrique des yaourts, des desserts et du beurre. Elle t’explique.

1. La traite

Première étape : récolter le lait. C’est ce qu’on appelle la traite. « J’ai dans ma ferme un robot de traite. Les vaches vont toutes seules au robot, deux à trois fois par jour, qui va s’occuper de prendre leur lait. » Ce lait va dans un « tank », une grande cuve en métal, pour être stocké et refroidi à 4 °C.

2. L’écrémage

Tu connais la crème ? Eh bien en fait, ça vient du lait ! « Dans le lait, il y a de la matière grasse, c’est la crème, et de l’eau. Pour pouvoir récolter la crème, on va remuer le lait dans une écrémeuse. C’est comme lorsqu’on essore de la salade ! On fait tourner très vite la salade pour projeter l’eau sur les côtés. Là, c’est pareil mais avec le lait. La crème étant plus légère que le lait, elle va être projetée sur les côtés de l’écrémeuse. »

Une fois qu’on a enlevé la crème du lait, on peut soit la garder toute seule soit en remettre dans le lait pour faire soit du lait entier (bouchon rouge), soit du lait demi-écrémé (bouchon bleu), soit du lait « écrémé » (bouchon vert).

3. La maturation

Aline ajoute des ferments lactiques à la crème, la base du beurre. « Ce sont des bactéries, mais des bonnes bactéries. Grâce à elles, la crème a le bon goût que l’on connaît et elle se conserve plus longtemps. Je mets cette crème avec les ferments au moins une journée au frigo. »

4. Le barattage

Pour faire du beurre, il faut enlever l’eau qui reste dans la crème. C’est l’étape du barattage. Pour ça, on va secouer fortement la crème pour « que les molécules de matières grasses se collent entre elles ». Tu peux faire cela dans un pot de confiture à la maison.

5. L’égouttage

Après le barattage, tu verras dans ton pot un tas de ce qui ressemble déjà à du beurre, et un liquide. C’est le lait battu. « Pour ne garder que le beurre, il faut verser le contenu du pot dans une passoire. Ensuite, tu remets le beurre dans le pot et tu secoues de nouveau. Le but est d’être sûr qu’il n’y a plus du tout d’eau. » C’est l’égouttage.

6. Le moulage

Après avoir de nouveau égoutté ton beurre, tu peux désormais lui donner la forme que tu veux. C’est le moment aussi de lui donner le goût que tu souhaites ! Tu peux y ajouter du sel, bien sûr, mais Aline te donne sa recette secrète : un peu de sucre et des fraises mixées. « Sur des crêpes, c’est trop bon ! »

Question bonus : Sauras-tu résoudre ce problème de maths ? Pour faire 1 litre de crème, il faut 11 litres de lait. Et pour faire 1 kilo de beurre, il faut deux litres de crème. Combien faut-il de litres de lait pour faire 1 kilo de beurre ? Réponse plus bas !

Réponse à la question bonus : Il faut 22 litres de lait pour faire 1 kilo de beurre !

Eglantine Puel

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires