Accueil/Actualité/Objectif « zéro artificialisation nette » des sols

Objectif « zéro artificialisation nette » des sols

Le 23 juillet 2019, un groupe de travail constitué par le gouvernement a vu le jour afin de plancher sur le problème de l’artificialisation des sols.

Le gouvernement veut atteindre une "zéro artificialisation nette". © Pixabay

Lancé par le gouvernement le 4 juillet 2018, le Plan biodiversité prévoit la réduction de l’artificialisation des sols. Au programme : agir pour limiter les consommations d’espaces naturels, agricoles ou forestiers et lutter contre l’étalement urbain afin d’aboutir à une artificialisation nette nulle. 

Plus d’un an après (le 23 juillet 2019), un groupe de travail voit le jour pour tenter de mener à bien cet objectif. Il est composé de personnes représentant la société civile, de parlementaires, d’élus, d’organisations non gouvernementales (ONG) et de représentants de l’aménagement du territoire. 

Le groupe a pour ambition de formuler un nouveau mode de développement des villes afin d’habiter les territoires autrement. Ensemble, ils doivent faire des propositions complémentaires aux actions déjà réalisées. Celles-ci seront présentées au gouvernement d’ici à la fin de l’année 2019.

En attendant, un « portail national de l’artificialisation des sols » permet de consulter les données à ce sujet sur l’ensemble du territoire : Un observatoire du Plan biodiversité

Lucie Debuire

Lucie Debuire 2019-07-29T15:01:44+00:00 29 juillet 2019|Categories: Actualité|Mots clés: , |