Votre météo par ville

Pommes de terre : une récolte 2022 en baisse dans le nord-ouest de l’Europe

16-11-2022

Actualité

Culture

Au cours de sa dernière réunion le 9 novembre, le NEPG fait état d’une baisse du volume de pommes de terre récoltées en 2022 dans la zone NEPG. De plus, les coûts de production et de conservation qui explosent pourraient mener à des baisses de plantations en 2023.

terres et territoires emblavement pomme de terre © V.CH.
© V.CH.

Lors de sa réunion du 9 novembre, le NEPG (groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-ouest européen – Allemagne, Belgique, France, Hollande) estime que la production globale de pommes de terre dans la zone NEPG a baissé de 6 % par rapport à la production de l’an passé.

Les précipitations de septembre ont permis à une bonne partie des champs de pommes de terre de produire des tonnes supplémentaires fin septembre – début octobre. La production globale est légèrement plus élevée que prévue, mais il y a de grandes différences régionales, avec des zones dans le Nord des Pays-Bas ayant de très bons rendements (en raison de plus de précipitations, et aussi du fait de l’utilisation intensive de l’irrigation). Dans les zones de l’Ouest et du Nord de l’Allemagne, les rendements sont généralement dans la moyenne. Dans certaines sous régions de Belgique et encore plus de France les rendements ont été particulièrement décevants. Dans ces zones, certains agriculteurs ne seront pas en mesure de respecter la totalité de leurs contrats.

Emblavements finaux dans la zone NEPG et production finale projetée

En 2022, les rendements par hectare ont montré des variations et des disparités entre pays, régions et exploitations importantes. L’influence des conditions météorologiques locales (répartition très inégale des t° et des précipitations) et le recours ou non à l’irrigation ont entraîné des écarts de rendement considérables, allant de moins de 30 t/ha à plus de 65 t/ha. La production globale pourrait être ajustée d’ici quelques semaines en fonction des premières estimations des stocks dans l’ensemble de la zone NEPG.


Les coûts de production qui ont explosé (coûts actuels et projetés) et le prix attractif des céréales font que les producteurs ont semé (vont semer) plus de céréales (escourgeon et froment). Ce qui aura une influence sur les emblavements 2023.


Tous les producteurs de pommes de terre de la zone NEPG ont ressenti la hausse des coûts de production au cours des derniers mois. En moyenne dans la zone NEPG, entre octobre 2021 et octobre de cette année, les prix de l’électricité ont augmenté de 280 % (entre 50 et 500 % d’augmentation) Pendant la même période, le prix du diesel a augmenté en moyenne de 55 % (de 34 à 95 %).


Si l’on combine non seulement des coûts de production plus élevés, mais aussi la tendance des moyennes pluriannuelles à la baisse des rendements/ha (en raison du changement climatique, de la réponse des sols…), les coûts de production par tonne ont augmenté de manière importante et augmentent encore.

© NEPG

Lire aussi : La Flandre inaugure son nouveau bâtiment

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Adivalor : Objectif 100 % de déchets collectés et recyclés d’ici 2030
Adivalor est l'acteur incontournable en matière de collecte et valorisation des déchets agricoles. L'éco-organisme s' [...]
Lire la suite ...

Numéro 365 : 17 mai 2024

Au cœur des terres

#terresetterritoires