Votre météo par ville

La Ferme des mille vaches arrête le lait

04-12-2020

Actualité

Élevage

Elle ne jette pas totalement l’éponge, mais arrêtera le lait au 1er janvier 2021. C’est la décision que vient d’annoncer la Ferme des mille vaches.

ferme des mille vaches
La salle de traite rotative de la Ferme des mille vaches. ©DR

« Nous n’arrêtons pas la ferme, juste le lait. Nous venons de l’annoncer à l’équipe, nous n’avons rien à cacher. » Le « nous », c’est la Ferme des mille vaches, représentée par sa chargée de communication Véronique Retaux, qui à force de vivre cette « aventure humaine hors normes » a fini par faire corps avec ses clients.

Un faisceau de raisons

Si cet arrêt ne marque pas la fin de toute la production à Drucat (80) – puisqu’il reste 1000 ha à cultiver –, c’est tout de même un tournant dans la vie de de cette exploitation malmenée depuis ses débuts, il y a une dizaine d’années. La décision, qui n’a pas été prise de gaieté de cœur, serait due à un faisceau de raisons.

« Cela fait six ans qu’on a démarré le lait, situe Véronique Retaux. Nous avions reçu un permis de construire pour une étable de 1000 vaches. Puis, une fois que la construction était finie, nous avons reçu une autorisation pour 500… Pourtant, avec 1000 vaches l’exploitation aurait été viable. » Une lésion dans son modèle économique qui s’ajoute aux nombreuses polémiques, notamment lancées par une association de riverains, Novissen. « Qualité du lait, pollution de la Somme… On a essuyé beaucoup d’attaques. À chaque fois qu’on prouvait que nous faisions correctement notre travail, ils revenaient avec un autre motif. »

Mais le battage médiatique, les pétitions et les appels au boycott sont les plus fortes. « Aucune laiterie française n’a voulu collecter notre lait. » L’exploitation travaille donc avec la laiterie belge Milcobel, qui leur a récemment annoncé vouloir recentrer ses activité en Belgique.

« On savait très bien qu’on était en train de défricher un chemin…« 

Véronique Retaux

À la recherche d’un modèle adapté au monde moderne

« Les attaques étaient le plus souvent fondées sur de l’émotionnel, et sur une profonde méconnaissance de notre fonctionnement. À chaque fois que nous avons fait visiter la ferme à un agriculteur qui y était opposé, il est reparti soulagé. »

Restera la satisfaction d’avoir débroussaillé un terrain encore vierge dans le secteur du lait français. « Les six éleveurs de la ferme voulaient expérimenter un modèle laitier qui fonctionne à l’étranger. Ils trouvaient que c’était une vraie réponse pour donner envie aux jeunes éleveurs de se lancer. J’ai grandi dans le monde rural. J’ai tellement vu des fermes dont les exploitants ne partaient jamais en vacances… C’étaient des conditions de vie très particulières, plus adaptées au monde d’aujourd’hui. Le modèle des mille vaches, je pense que c’est encore une voie possible. On savait très bien qu’on était en train de défricher un chemin.« 

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les semenciers de betteraves ont mis les bouchées doubles
Deux semaines après la grande vague de froid, le semencier Florimond Desprez était sur le pont afin d'assurer l'appro [...]
Lire la suite ...

Des moutons boulonnais « écopâturent » à Genech et Pont-à-Marcq
Le troupeau de moutons boulonnais de l’établissement agricole Institut de Genech va valoriser des espaces verts d [...]
Lire la suite ...

Le lin fait sa fashion week
La filière mondiale du Lin se mobilise en lançant à partir d'aujourd'hui pour la "Fashion Revolution week". Objectif [...]
Lire la suite ...

Pommes de terre : quels sont les atouts des cultures intermédiaires ?
Au-delà d’être une obligation réglementaire, les couverts avant la culture de pommes de terre sont préconisés par [...]
Lire la suite ...

Groupama aide les agriculteurs à s’équiper de sondes connectées pour le fourrage
Groupama Nord-Est propose un accompagnement financier pour inciter les agriculteurs à s’équiper de sondes de tem [...]
Lire la suite ...

Éléonore Peretti : « Créer du lien est la raison d’être du MusVerre »
Éléonore Peretti est la nouvelle directrice du MusVerre de Sars-Poteries (59). Elle défend les atouts et le rôl [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires