Votre météo par ville

Quinze jours pour valoriser les métiers agricoles

28-02-2022

Actualité

Agenda

Du 3 au 17 mars, la chambre d’agriculture des Hauts-de-France et ses partenaires organisent la quinzaine de l’emploi en agriculture. Objectif : mettre en lumière un secteur qui recrute et montrer la palette des métiers liés à la nature et au vivant.

© Adobestock

90 000 actifs travaillent dans les exploitations agricoles des Hauts-de-France. Deux tiers de ses effectifs sont des salariés, dont de nombreux CDD ou contrats saisonniers.

« En lien avec la restructuration des exploitations et le développement de la diversification, ce chiffre est en augmentation de 4 % entre 2016 et 2019 », souligne Guilaine Dessenne, chargée de la commission emploi-formation de la chambre d’agriculture des Hauts-de-France.

Des besoins nombreux

Parmi les métiers qui recrutent le plus, on trouve : chauffeurs d’engins, agents de production légumière ou fruitière, agents d’élevage bovin lait viande, porcin… Les besoins de main-d’œuvre sont très importants en agriculture associés à des difficultés de recrutement. « C’est le même constat tous les ans, on le voit en cette période de recrutement avec le début du printemps, les structures ont du mal à trouver du personnel », avance Guilaine Dessenne.

C’est pourquoi la chambre d’agriculture, en lien avec le Hub agri’emploi lancé en septembre par la Région Hauts-de-France, a souhaité organiser un évènement pour mettre en avant les métiers de la nature et du vivant. L’organisation est partenariale avec l’implication des acteurs de l’emploi agricole tels que le Geiq 3A, Reso dans le Nord, ou encore le service de remplacement du Pas-de-Calais.

Durant 15 jours, du 3 au 17 mars, une vingtaine de rencontres vont avoir lieu sur le territoire régional pour « être au plus près des acteurs de terrains », souligne Guilaine Dessenne. 

Découverte concrète

Les rencontres ciblent les prescripteurs dans le domaine de l’emploi, comme Pôle emploi, les demandeurs d’emploi ou encore les jeunes en orientation. Ils pourront découvrir concrètement la palette des métiers du vivant : démonstrations, mises en situation, casques virtuels, simulateurs de conduite, visites d’exploitations, témoignages de salariés et de chefs d’exploitations, forum des métiers, journée de recrutement…

En parallèle, le camion des formations aux métiers du vivant, mis en place par le ministère de l’Agriculture, sera présent dans la région. Il sera du 7 au 9 mars sur la Grand-Place d’Arras, du 10 au 12 mars sur le parking des moulins de Villeneuve-d’Ascq, et du 14 au 16 mars sur la place Léon Gontier à Amiens.

Toutes les informations sur les dates de rencontres sont à retrouver sur le site internet de la chambre d’agriculture des Hauts-de-France, dans la rubrique « Nos évènements »

Virginie Charpenet

Lire aussi : Agri meeting le 4 mars 2022 : l’agriculture recrute et forme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Herbe : Le salon professionnel se prépare
La douzième édition des journées de l'herbe aura lieu les 30 juin et 1 juillet dans l'Avesnois. Un salon qui se veut [...]
Lire la suite ...

Un partenariat pour booster les protéines de lait
La Prospérité fermière-Ingredia et l'Inrae ont lancé au printemps une chaire industrielle commune pour mener un prog [...]
Lire la suite ...

Pois : Les enjeux de sélection des protéagineux
Les acteurs de la filière des pois protéagineux étaient réunis, vendredi 10 juin, à Auchy-lez-Orchies à l'initiat [...]
Lire la suite ...

Les conseils d’un coach de chez Résiliens pour améliorer le moral des agriculteurs
Face à l'incertitude et au stress, la réaction de chacun pourrait être d'attendre que la situation passe. Emmanuelle [...]
Lire la suite ...

La Flandre : La coop met le cap sur la pomme de terre
Lors de sa journée technique du 17 juin au silo de Socx, la coopérative La Flandre a présenté les débuts de la con [...]
Lire la suite ...

Ail fumé : Un bon bilan mais des inquiétudes
Lundi, le groupement des producteurs d'ail fumé d'Arleux, reconnu par une indication géographique protégée (IGP), s' [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires