Votre météo par ville

Terres en Fête : l’heure des retrouvailles va bientôt sonner

06-04-2022

Actualité

Agenda

Terres en fête revient en 2022 à Tilloy-lès-Mofflaines pour trois jours de manifestation du 10 au 12 juin.

Le montage du site démarrera le 6 mai avec la mise en place du chapiteau principal du pôle élevage. © L.B.

Voilà bientôt quatre ans que la grande fête de l’agriculture des Hauts-de-France n’avait pas eu lieu ! Comme pour chaque édition, c’est la Communauté urbaine d’Arras (CUA) qui met à disposition une vingtaine d’hectares derrière le lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines pour accueillir exposants, visiteurs, animaux et matériels. « Nous sommes repartis sur les bases de l’édition 2020 qui n’a pas pu se tenir à cause du covid », avance Jean-Bernard Bayard, président de l’événement.

Fidélité

Les organisateurs ont pu compter sur la solidarité des exposants pour assurer la pérennité de l’événement. « La plupart d’entre eux ont accepté notre proposition de rembourser 85 % du montant de la réservation et de conserver 15 % en attendant que Terres en fête puissent se tenir, avance-t-il. Nous les remercions pour leur confiance et leur fidélité ». En tout, 470 exposants ont, pour le moment, répondu présents cette année. « Nous avons bientôt fait le plein et poussé les murs au maximum », précise Sophie Bart, responsable de l’organisation, qui annonce également la mise à disposition d’un parking de 1 300 places pour les visiteurs sur une parcelle annexe au site. Les navettes mises à disposition par la CUA à partir de différents points de l’agglomération seront également mobilisées comme lors des éditions précédentes.

Évènement professionnel et grand public

Le vendredi se caractérise par un visitorat plutôt professionnel avec néanmoins la présence des enfants des écoles qui découvriront l’agriculture grâce aux bénévoles du Savoir vert. En 2018, près de 5 000 enfants ont sillonné les allées du salon. Le samedi et le dimanche constituent aussi un moment de retrouvailles pour le monde agricole mais Terres en fête est aussi une manifestation grand public, véritable vitrine de l’agriculture régionale.

Les pôles habituels du salon seront présents. Le pôle élevage accueillera près de 500 animaux et sera situé sous quatre chapiteaux dont un qui abritera le ring où se tiendront les concours des races régionales. Le pôle équin sera bien sûr au rendez-vous avec des démonstrations équestres tout au long du week-end. Grand public et professionnel pourront découvrir le matériel agricole au sein du pôle machinisme.

Zoom sur l’emploi

Les visiteurs pourront déguster les produits régionaux au sein du village gourmand qui passe de 20 à 65 producteurs exposants. « Nous voulions les mettre en avant pour qu’ils puissent présenter leurs produits », explique Jean-Bernard Bayard. Les organismes professionnels agricoles (OPA) seront présents au sein d’un chapiteau dédié. Enfin, comme en 2018, un pôle forestier sera présent avec des démonstrations de bûcheronnage.

Face aux difficultés de recrutement des filières agricoles, le Conseil de l’agriculture régionale (CAR) a souhaité faire un zoom sur l’emploi pour cette édition 2022 avec la mise en avant des métiers et des offres d’emploi. Les recruteurs seront présents et les exposants sont également invités à faire connaître leurs besoins. 

Virginie Charpenet

Lire aussi : Salon International de l’Agriculture : plus de 500 000 visiteurs

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires