Votre météo par ville

Graines d’agriculteurs : Les jeunes du Nord-Pas de Calais en force

28-07-2022

Actualité

Bien dans ses bottes

Parmi les dix finalistes retenus pour le concours Graines d’agriculteurs figurent quatre jeunes exploitants des Hauts-de-France, dont trois du Nord-Pas de Calais. Place désormais aux votes du public.

Les dix finalistes du concours se distinguent par leurs engagements et leurs valeurs. © D. R.

La préservation des ressources, l’eau, le sol, l’air, la biodiversité. Une préoccupation qui devient majeure pour une grande partie des agriculteurs et qui mobilisent les jeunes générations qui s’installent ou reprennent les exploitations familiales.

C’est cet enjeu, parmi l’un des nombreux défis que doit relever l’agriculture face au changement climatique, qu’a choisi Terres innovantes comme thématique 2022 de son concours Graines d’agriculteurs. « Premiers impactés au quotidien mais aussi acteurs de la première ligne, les agriculteurs ont un rôle primordial à jouer pour être à la hauteur de ces enjeux sociétaux. Chaque jour, ils poursuivent la transition agroécologique du secteur, portée notamment par des jeunes installés qui innovent au quotidien faisant des territoires de vrais laboratoires d’idées », indiquent les organisateurs du concours dans un communiqué.

Créé en 2011 et organisé depuis 2017 par Terres Innovantes, le fonds de dotation du syndicat Jeunes Agriculteurs et en partenariat notamment avec le ministère de l’Agriculture, le concours vise à récompenser des agriculteurs nouvellement installés qui portent un projet innovant. C’est la seule condition pour concourir ! Il s’adresse cette année aux agriculteurs, installés entre 2015 et 2020 et en activité depuis plus d’un an.

Après un appel à candidature, dix projets ont été retenus pour la phase finale du vote du public. Parmi eux, quatre sont des Hauts-de-France, dont trois du Nord-Pas de Calais. Benoît Guilbert, à Bucquoy (62), a fait évoluer l’exploitation familiale vers l’agroécologie. Louise Devienne, maraîchère à Bailleul, souhaite créer un véritable biotope, source de vie et de préservation, sur son exploitation de huit hectares en agriculture biologique (retrouvez son portrait bientôt sur notre site web). Cyrielle Deswarte, agricultrice en polyculture à Carvin (62), veut promouvoir son assolement très diversifié, et ses techniques de désherbage mécanique.

Lire aussi : Graines d’agriculteurs : portrait de Benoît Guilbert, l’un des finalistes

Le jury final se tiendra début septembre pour déterminer le ou les lauréats, sur la base du vote du public et de l’analyse du jury, qui seront récompensés par une dotation de 3 000 € pour les aider dans leur projet.

Jusqu’au 29 août, vous pouvez voter tous les jours pour un projet sur www.demainjeseraipaysan.fr/graines-agriculteurs/le-concours.  

Claire Duhar

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Nord-Pas de Calais : Succès pour l’opération d’abandon simplifié d’armes
Le bilan de l’opération nationale d’abandon simplifié d’armes à l’Etat est positif pour le No [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : fin des mesures de restriction dans le Pas-de-Calais
Compte tenu des pluies parfois importantes de ces dernières semaines, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever t [...]
Lire la suite ...

Numéro 290 : 25 novembre 2022

Sapins : Une saison qui se joue en un mois
C'est officiel : la saison des fêtes a commencé. Après les cadeaux, il est temps de penser au menu et au sapin. À l [...]
Lire la suite ...

Porcs : Une période compliquée dans les Hauts-de-France
L'Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Picardie ont tenu leur assemblée général [...]
Lire la suite ...

Comment imaginer l’élevage porcin de demain ?
L’assemblée générale de l’Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Pica [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires