Votre météo par ville

100 000 euros des entrées d’ “Au nom de la terre” bientôt versés à l’association Solidarité paysans

21-09-2020

Actualité

C’est tout frais

À la sortie de son film “Au nom de la terre”, qui évoque le suicide des paysans, le réalisateur Edouard Bergeon avait lancé une grande opération de solidarité. Elle a porté ses fruits puisqu’il versera, avec le comédien Guillaume Canet 100 000 euros à l’association Solidarité paysans le 29 septembre prochain.

Edouard Bergeon Terres et territoires 2

Poignant et bouleversant. Le film autobiographique d’Edouard Bergeon sur le suicide de son propre père a ouvert les yeux sur un phénomène réel. Réel mais encore souvent passé sous silence. Mais l’action de ce réalisateur ne s’arrête pas là. Ce dernier versera, dans quelques jours 100 000 euros à l’association nationale Solidarité paysans qui lutte contre l’exclusion en milieu rural.

Il s’agit de l’argent récolté lors de la journée solidaire du 29 septembre 2019“, révèle le réalisateur. Ce jour-là en effet, il avait entrepris, avec l’acteur Guillaume Canet, de dédier 1 euro par entrée à une action solidaire. Ces 100 000 euros correspondent donc bien au 100 000 entrées du jour.

Versés le jour de l’assemblée générale

Chose promise, chose due : Edouard Bergeon versera cette somme à l’association Solidarité paysans. Un gros coup de pouce pour aider son réseau de bénévoles à travers la France à lutter contre le suicide. Ce sera le 29 septembre prochain “le jour de son assemblée générale”, précise le réalisateur.

“Par leur implication aux côtés de Solidarité Paysans, Edouard, Guillaume et Christophe (Rossignon, le distributeur du film, ndlr) sont devenus des acteurs déterminants dans notre mission de défense et d’accompagnement des agriculteurs en difficultés. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés”, indique Patrick Bougeard, président de l’association sur son site internet.

Agathe Villemagne et Lucie de Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires