Votre météo par ville

Bientôt un signe de qualité pour le lin européen ?

04-02-2020

Actualité

C’est tout frais

La filière lin européenne veut se doter d’une indication géographique protégée (IGP). Elle se lance dans la rédaction d’un cahier des charges pour obtenir la reconnaissance.

signe de qualité lin
139 460 hectares de lin sont cultivés en France, en Belgique et aux Pays-Bas (surface 2019), soit 80 % de la production mondiale. © Pixabay

La filière lin européenne veut faire reconnaître son savoir-faire à travers un signe de qualité. Elle a choisi l’indication géographique protégée (IGP). L’Association générale des producteurs de lin (AGPL) l’a annoncé aux producteurs à l’occasion de sa réunion d’hiver organisée à Socx (59), le lundi 3 février 2020. 

La production européenne est située sur la bande côtière allant de la Normandie aux Pays-Bas, en passant par le Nord, le Pas-de-Calais et la Belgique. Elle représente 80 % de la production mondiale de lin.

Transparence et garantie

L’idée a germé dans un contexte de demande croissante de garanties et de transparence de la part des consommateurs. Ceux-ci veulent non seulement avoir des informations sur ce qu’ils mangent mais aussi sur ce qu’ils portent. 

« Le maillon de la distribution demande des éléments pour communiquer auprès des consommateurs, souligne Olivier Guillaume, président de la filature Safilin, basée à Sailly-sur-la-Lys (62). Il faut fournir des preuves de ce que nous sommes »

Durant l’année 2020, la filière européenne, réunie en interprofessionnel au sein du CELC, ambitionne de rédiger un cahier des charges. C’est une étape indispensable pour obtenir le signe de qualité auprès des autorités européennes.

Le dossier devrait être déposé d’ici la fin de l’année 2020.

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Herbe : Le salon professionnel se prépare
La douzième édition des journées de l'herbe aura lieu les 30 juin et 1 juillet dans l'Avesnois. Un salon qui se veut [...]
Lire la suite ...

Un partenariat pour booster les protéines de lait
La Prospérité fermière-Ingredia et l'Inrae ont lancé au printemps une chaire industrielle commune pour mener un prog [...]
Lire la suite ...

Pois : Les enjeux de sélection des protéagineux
Les acteurs de la filière des pois protéagineux étaient réunis, vendredi 10 juin, à Auchy-lez-Orchies à l'initiat [...]
Lire la suite ...

Les conseils d’un coach de chez Résiliens pour améliorer le moral des agriculteurs
Face à l'incertitude et au stress, la réaction de chacun pourrait être d'attendre que la situation passe. Emmanuelle [...]
Lire la suite ...

La Flandre : La coop met le cap sur la pomme de terre
Lors de sa journée technique du 17 juin au silo de Socx, la coopérative La Flandre a présenté les débuts de la con [...]
Lire la suite ...

Ail fumé : Un bon bilan mais des inquiétudes
Lundi, le groupement des producteurs d'ail fumé d'Arleux, reconnu par une indication géographique protégée (IGP), s' [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires