Votre météo par ville

Bientôt un signe de qualité pour le lin européen ?

04-02-2020

Actualité

C’est tout frais

La filière lin européenne veut se doter d’une indication géographique protégée (IGP). Elle se lance dans la rédaction d’un cahier des charges pour obtenir la reconnaissance.

signe de qualité lin
139 460 hectares de lin sont cultivés en France, en Belgique et aux Pays-Bas (surface 2019), soit 80 % de la production mondiale. © Pixabay

La filière lin européenne veut faire reconnaître son savoir-faire à travers un signe de qualité. Elle a choisi l’indication géographique protégée (IGP). L’Association générale des producteurs de lin (AGPL) l’a annoncé aux producteurs à l’occasion de sa réunion d’hiver organisée à Socx (59), le lundi 3 février 2020. 

La production européenne est située sur la bande côtière allant de la Normandie aux Pays-Bas, en passant par le Nord, le Pas-de-Calais et la Belgique. Elle représente 80 % de la production mondiale de lin.

Transparence et garantie

L’idée a germé dans un contexte de demande croissante de garanties et de transparence de la part des consommateurs. Ceux-ci veulent non seulement avoir des informations sur ce qu’ils mangent mais aussi sur ce qu’ils portent. 

« Le maillon de la distribution demande des éléments pour communiquer auprès des consommateurs, souligne Olivier Guillaume, président de la filature Safilin, basée à Sailly-sur-la-Lys (62). Il faut fournir des preuves de ce que nous sommes »

Durant l’année 2020, la filière européenne, réunie en interprofessionnel au sein du CELC, ambitionne de rédiger un cahier des charges. C’est une étape indispensable pour obtenir le signe de qualité auprès des autorités européennes.

Le dossier devrait être déposé d’ici la fin de l’année 2020.

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Savon artisanal : ça bulle dans les Weppes
Antoine Waymel a lancé, à Hantay (59), son atelier de fabrication de savons. Petit-fils d'agriculteurs, cet ancien cha [...]
Lire la suite ...

« Le concours bovin à huis clos n’aurait pas eu de sens, nous devons être patients »
Avec 17 participations et presque autant de prix remportés, Xavier Cuvillier, éleveur de vaches rouge flamande à Bé [...]
Lire la suite ...

Xavier Niel et Audrey Bourolleau vont ouvrir une école d’enseignement agricole
L’homme d’affaires Xavier Niel et l’ancienne conseillère agricole du président de la République Aud [...]
Lire la suite ...

Agtech: 2020 «année explosive», l’amont agricole lève plus d’argent que l’aval
«Une année explosive», résume AgFunder dans son bilan 2020 des start-ups agricoles publié le 24 février 2021. Les [...]
Lire la suite ...

Quatre marchés rejoignent le réseau « Marchés de l’Avesnois® »
Les marchés d'Aulnoye-Aymeries, de Felleries, de Féron et de Fourmies rejoignent cette année le réseau Marchés de l [...]
Lire la suite ...

CIPC : les aides à la rénovation des bâtiments se précisent
Les discussions sont encore en cours, mais l'enveloppe des aides pour l'adaptation des bâtiments de stockage à l'inter [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires