Votre météo par ville

Bonduelle accepte une hausse de 7 % pour l’OPLVert

16-12-2020

Actualité

C’est tout frais

Conformément aux accords signés avec Bonduelle en début d’année et grâce au concours de l’aval de la filière, un versement supplémentaire de 30 €/ha, au titre de la campagne en cours, sera versé prochainement aux producteurs.

Pour autant, consciente des difficultés que rencontre le secteur agricole, face à l’augmentation des charges, l’OPLVert a négocié avec Bonduelle une nouvelle augmentation moyenne de 7 % pour l’année 2021.

Pour rappel, l’OPLVert est une organisation de producteurs de légumes pour l’industrie qui regroupe 850 producteurs pour une surface d’environ 14 000 hectares et 19 légumes différents.

« Poursuivre la transition agroécologique »

De son côté, le groupe Bonduelle souligne dans un communiqué que « ce nouvel accord permettra d’amplifier la revalorisation du revenu à l’hectare et de poursuivre la transition agroécologique ».

« Nous devons rendre toujours plus attractive cette filière, et cela passe autant par la mise en œuvre de méthodes culturales alternatives que par une rémunération juste du travail des agriculteurs. Sans cette rémunération, il deviendra difficile de trouver des hectares pour faire pousser des légumes« , écrit Jean-Christophe Sibileau, son directeur général.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Organisation : Être actif dans le changement
Organiser son travail, ça s'apprend mais cela demande de changer ses habitudes et de se remettre en question. À condit [...]
Lire la suite ...

Dephy : Quel avenir pour la réduction des phytos ?
Dans le cadre du dispositif Dephy Hauts-de-France, partie intégrante du plan Ecophyto II du gouvernement se tenait, mar [...]
Lire la suite ...

Méthanisation : Simple comme un jeu de piste
Élèves au lycée agricole de Tilloy-lès-Mofflaines, les cinq membres de l'équipe « Clémentine » ont remporté l [...]
Lire la suite ...

Publireportage : la chips au chaudron made in Hauts-de-France
Fondée en 2018 par Julie et Stéphane Gérard, l'entreprise So Chips, installée dans l'Oise à Longueil-Sainte-Marie, [...]
Lire la suite ...

L’ostéopathie met la patte sur les bovins 
Élodie Landure est vétérinaire équin à Frencq (62). Récemment diplômée d'ostéopathie, elle prodigue des soins d [...]
Lire la suite ...

Sapins : Une seconde vie après Noël 
Chaque année, Gaëtan Doisy, agriculteur aux Rues-des-Vignes (59), propose aux particuliers de replanter leurs sapins d [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires