Votre météo par ville

Dans l’agglo de Saint-Omer, on roule au vert

06-03-2020

Actualité

C’est tout frais

Une station-service de gaz naturel (GNV) est en construction dans la zone d’activités d’Arques (62). Objectif : fournir une énergie propre aux véhicules du secteur.

Géry Pourbaix, directeur de la brasserie Goudale, François Dusannier, dirigeant d’AgriOpale,, François Motte, président de Sofie, Eric Bée, dirigent d’Astradec, Caroline Saudemont, maire d’Arques, Patrick Bédague, présient de la Caspo et Alain Méquignon, son vice-président étaient rassemblés pour l’inauguration du chantier de la station-service de GNV à Arques (62). ©DR

« D’ici mai 2020, nous pourrons rouler au gaz sur le territoire de la CapSo », annonce Camille Dusannier. La responsable des projets GNV (gaz naturel pour les véhicules) pour AgriOpale s’exprimait le 5 mars lors de l’inauguration du chantier de la station-service de GNV dans la zone d’activité d’Arques (62). Les véhicules roulants au gaz naturel pourront y faire leur plein. 

« Le principe est identique à celui d’une station-service de carburant, poursuit Camille Dusannier. Les camions, les bus mais aussi les voitures pourront s’approvisionner ici. »

Pour cela, le gaz produit dans les différentes unités de méthanisation d’AgriOpale sera injecté dans le réseau et acheminé jusqu’à la station-service d’Arques.

D’ici fin 2020, AgriOpale sera dans la capacité de fournir en moyenne 1 140 Nm3/jour soit l’équivalent de sept pleins de poids lourds en une heure. Pour la demande supplémentaire, si besoin, la station délivrera du GNV issu de gisements naturels.

Vraie station -service

Grâce au compresseur et à une citerne d’une capacité de 4 000 litres qui permettra de stocker le biométhane, les conducteurs de véhicules pourront faire leur plein rapidement. Les chefs de projet évaluent la vitesse à 5 minutes pour une voiture et 20 minutes pour un camion.

Le gaz sera vendu sous la marque Gazie, contraction de gaz et d’énergie. Pour le moment, la station possède trois pistes de remplissage mais elle devrait rapidement croître pour en accueillir six.

Afin d’aboutir à ce chantier, le projet a mis deux ans à se former : étude de marché, recherche de terrains, développement du projet, choix des financements. Pour cela, AgriOpale, entreprise productrice de biométhane et Astradec, responsable de la collecte de déchet dans l’agglomération ont créé un partenariat. Les deux avaient pour ambition de développer le bioGNV au sein des Hauts-de-France. Sur cet investissement de 1,3 million d’euros, 30 % est financé par l’Astradec et 60 % par AgriOpale.

Pour développer le biométhane, encore faut-il que les véhicules roulent au gaz… « La vision française sur le carburant doit évoluer, estime le dirigent d’AgriOpale. Alors que le bioGNV apporte satisfaction au niveau économique et écologique, le gouvernement reste sur ses gardes. Est-ce dû au lobbying ou à un manque de courage ? Mais nous restons optimistes, le réseau de distribution de gaz commence à se développer et nous gagnons petit à petit en autonomie énergétique

Goudale s’y met aussi

Il faut avouer que le lieu n’a pas été choisi par hasard. En pleine zone d’activités, au cœur d’un nœud routier, à côté d’un parking de covoiturage, la chance d’attirer de nombreux chauffeurs en quête d’approvisionnement de gaz est élevé.

En face de cette plateforme, l’Astradec, avec sa cinquantaine de camions alimentés au gaz naturel compte bien s’approvisionner là. « Les camions vont ainsi pouvoir collecter les déchets au cœur des villes, sans polluer », se réjouit François Dusannier.

Non loin de là, l’usine Goudale, elle aussi, est susceptible de faire évoluer sa flotte de 300 camions vers un carburant plus vert. « Le problème qui réside est le transport vers le Royaume-Uni, raconte François Dusannier. Les véhicules roulants au gaz sont interdits dans le tunnel pour des raisons de sécurité. »

À l’inverse, l’entreprise Goudale est aussi une source de biométhane. « Avec nos 70 recettes différentes de bières, nous utilisons énormément d’eau, reconnaît Géry Pourbaix, directeur de la brasserie. Pour fabriquer un litre de bière, nous utilisons trois litres d’eau. » Avant avril 2019, cette eau était envoyée à la station d’épuration et le méthane produit s’évaporait.

Ça, c’était avant que la brasserie Goudale ne rencontre AgriOpale. Grâce au savoir-faire de l’entreprise de méthanisation, le gaz est dorénavant récupéré, purifié et injecté dans le réseau de gaz. De quoi alimenter la station-service de GNV non loin de là. La boucle est bouclée, c’est ce qu’on appelle de l’économie circulaire et locale.

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires