Votre météo par ville

De nombreuses entreprises agroalimentaires des Hauts-de-France lauréates du plan de relance

25-02-2022

Actualité

C’est tout frais

Entre septembre et décembre 2021, 61 nouveaux lauréats ont été validés en Hauts-de-France pour bénéficier d’un soutien global de 35,4 millions d’euros. Parmi eux, nous trouvons dix-sept entreprises agroalimentaires. Focus.

Cérelia (Liévin), leader européen des pâtes dites ” ménagères ” prêtes à cuire, des crêpes et pancakes ainsi que des cookies (cuits et prêts à cuire), bénéficiera d’une subvention de 800 000 euros pour le projet Janos. Ce projet consiste en la construction d’un nouveau site sur un terrain de 100 000m2 à Saint-Laurent-Blangy comprenant un nouveau site de production et un centre R&D, une plateforme logistique et le siège social du groupe. Cet investissement global qui leur permettra de réaliser 3,7m€ d’économies et offrira un retour sur investissement dans les 5 ans. 155 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 755 seront maintenus.

Maison Canler (Campagne-Les-Wardrecques), spécialisé dans le stockage, la réception, le lavage, le tri et le conditionnement de pommes de terre, bénéficiera d’une subvention de 110 000 euros. Son projet vise une extension du site de production afin d’accroître les capacités de la société (bâtiment et machines d’exploitation). La société mère ” Touquet Flavour ” a racheté dans le même temps la société Condily basée près d’Armentières, laquelle souhaite relocaliser les activités de Condilys sur le nouveau site d’exploitation. 5 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 17 seront maintenus.

Etablissements JC David (Boulogne-sur-Mer), spécialisé dans le fumage des poissons en utilisant une technique de fumage à l’ancienne, aura droit à une subvention de 230 000€. Cet investissement doit permettre à la société de continuer sa phase d’augmentation de capacité de production par l’agrandissement des locaux, l’augmentation de la capacité des ateliers, la création d’une nouvelle activité de fabrication de produits conditionnés en bocaux pour réduire l’impact environnemental de la société. Le projet porte également sur l’acquisition d’un nouveau terrain se situant à celui existant, pour agrandir les locaux et s’équiper en machine de production. 10 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 50 seront maintenus.

Haagen dazs (Arras), le groupe General Mills ne dispose plus que d’une seule usine dans le monde, qui produit ainsi 60 millions de litres de crème glacée par an, distribués dans 92 pays. Le site dispose de 11 lignes de production et emploie 500 ETP en basse saison et 700 en haute saison. La subvention de 600 000 euros permettra de financer le projet ” Longitude ” qui ambitionne d’augmenter la capacité de production et de moderniser le site Häagen Dazs d’Arras. Grâce à la mise en place deux lignes de production supplémentaires sur le site, sa capacité sera augmentée de 20% dès fin mai 2022. Aussi, un système de réutilisation partielle de l’eau du site sera installé en parallèle, permettant une réduction de la consommation jusqu’à 25 %, minimisant ainsi l’impact environnemental de l’entreprise et assurant la production en période estivale, en cas de sécheresse et donc de restriction d’eau.

Ets Pruvost Leroy (Douai), société familiale dont l’activité est essentiellement articulée autour de quatre secteurs : le boeuf, le veau, le porc et l’agneau, aura une subvention de 500 000 euros. Cette subvention permettra de financer l’investissement de 4,3M€ visant à augmenter les capacités de production, à améliorer les conditions de travail des salariés et à augmenter la valeur ajoutée par la création d’une chaîne de fabrication de steak haché et de saucisserie. Il s’agit également d’intégrer lors des renouvellements de matériels des technologies qui permettent de réduire l’impact environnemental (récupération de chaleur groupe froid, ….). 36 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 187 seront maintenus.

Sias (Roye), usine de production de plats préparés, elle bénéficiera d’une subvention de 560 000 euros pour un projet d’aménagement du site et d’acquisition de lignes production et d’utilités. SIAS prévoit de développer des gammes de produits d’origine française. La société recrutera localement avec l’ambition de créer 86 emplois directs d’ici 5 ans sur des postes d’opérateurs, d’agents de maîtrise et de cadres.

Brasserie Duyck (Jenlain), cette brasserie aura une subvention de 268 000 euros pour financer son projet de modernisation de l’outil industriel sur le site de Jenlain, le seul et unique site de production. 3 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 51 seront maintenus.

Brasserie Tandem (Wambrechies), cette brasserie aura une subvention de 111 000 euros pour financer son déménagement et le rééquipement de son outil de production. Ces investissements lui permettront d’améliorer la qualité de ses produits, d’investir de nouveaux marchés et de se développer plus largement en France et à l’étranger. Son projet intègre également la création d’un point de consommation sur place pour favoriser la vente directe et l’ancrage local.

Groupement producteurs volailles de Licques (Licques), spécialisée dans l’abattage, la découpe, la transformation et le conditionnement de volailles, la coopérative est certifiée ” label rouge “, IGP et adhérente à l’association ” saveurs en or “. Une subvention de 103 000 euros permettra de financer la modernisation et l’automatisation des différents outils de production. 2 emplois seront créés grâce à ce projet et 33 seront maintenus.

Société Lesage et Fils (Chemy), entreprise de transformation et de conservation de la viande de boucherie. Elle aura une subvention de 61 000 euros pour financer l’achat de matériel de production et ‘agencement d’un laboratoire de produits traiteur au sein de l’atelier charcuterie. Ces investissements doivent permettre de diminuer le degré de dépendance vis-à-vis des fournisseurs, de diversifier les approvisionnements et de favoriser des filières locales en viandes de porc et de boeuf essentiellement pour transformer les produits. À ce jour, la part des produits de négoce est de 55% ; l’objectif est de ramener cette part à 40% à 3 ans. 4 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 80 seront maintenus.

Délices des 7 vallées (Tincques), entreprise fabricante de pâtisseries, elle aura une subvention de 200 000 euros qui permettra la création d’une nouvelle usine à côté de la première. 100 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 400 seront maintenus.

Sauces et créations (Raillencour-Sainte-Olle), entreprise fabricante de sauces, marinades et soupes, elle bénéficiera d’une subvention de 1 800 000 euros pour amplifier la croissance de cette société améliorer sa compétitivité par la possibilité de créer de nouveaux produits, avec des dates limites de ventes allongées, grâce à l’acquisition de lignes de production modernisées, tout en préservant la qualité bactériologique des produits. Cet investissement intègre une dimension environnementale et prévoit la création d’emplois sur 3 ans. 11 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 47 seront maintenus.

Les fromagers de Saint Omer (Campagne-Les-Wardrecques) sont spécialisés dans la transformation de fromages et dans leur conditionnement pour les entreprises de restauration agroalimentaires et la grande distribution. Ils travaillent également en étroite collaboration avec des entreprises agroalimentaires de transformation (Boncolac) ou de sous-traitance et servent de centre logistique pour les produits italiens à destination de la zone nord et de la Belgique. Subventionnés à hauteur de 412 000 euros, ils comptent installer deux nouvelles lignes de production afin d’augmenter de 30% leur capacité totale.

Pâtisserie des Flandres (Erquinghem-Lys), aura une subvention de 1 100 000 euros qui permettra de construire un bâtiment mitoyen de 1600 m², incluant la possibilité de stockage froid et de stockage surgelé, mais également d’investir en matériels de production, de cuisson et de conditionnement. Ces investissements matériels seront complétés par un effort de recherche et de développement, afin de la rendre plus proactive en termes d’offre produits.

Menissez premium (Feignies) : entreprise spécialisée dans la fabrication industrielle de pains, essentiellement des pains précuits. Les 1 800 000 euros de subventions lui permettront d’étendre ses bâtiments afin d’augmenter ses capacités de production qui seront portées à 180 000 tonnes grâce à la création de quatre nouvelles lignes de production, ce qui portera leur nombre à 17. 50 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 83 seront maintenus.

Oeufs Nord Europe (Doullens) : c’est une des sociétés constituant le groupe Cocorette, un des acteurs du marché de l’oeuf (sol, label rouge, plein air et biologique) qui contractualise l’achat de ses oeufs avec des producteurs, plus de 600 à ce jour, aux engagements de longue durée. Elle bénéficiera d’une subvention de 525 000 euros pour développer des méthodes de production innovantes. L’entreprise souhaite également développer ses capacités de production de 25% sur le site de Doullens pour accompagner le développement de l’entreprise.

Ferme du pré (Sérifontaine) : cette entreprise locale produit et transforme des oeufs. Elle bénéficiera d’une subvention de 566 000 euros pour développer une ligne spécifique de production, au sein de bâtiments déjà existants sur le site d’Eragny-sur-Epte, destinée à l’élaboration d’oeufs pochés et de steaks d’oeufs, via un nouveau processus de cuisson sous vide. Cet investissement lui permettra d’élargir l’offre et de renforcer sa position sur le marché des professionnels (collectivités, établissements scolaires, secteur hospitalier…) avec une gamme plus complète et des produits de qualité. 10 nouveaux emplois pourront être créés grâce à ce projet et 122 seront maintenus.

Lire aussi : Modernisation des abattoirs : 180 projets soutenus par le plan de relance, pour 112 M€

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Le salon Naturabio est de retour
La 21ème édition du salon Naturabio a lieu ce vendredi 25 novembre jusqu’au dimanche 27 novembre à Lille Grand [...]
Lire la suite ...

Expérimentation : Un tracteur roulant au gaz testé à Cucq
Les tracteurs fonctionnant au gaz naturel pour véhicule, conçus par le constructeur New Holland, sont en phase de test [...]
Lire la suite ...

Machinisme : Une nouvelle station GNV à Saint-Laurent-Blangy
Agriopale s’apprête à lancer une nouvelle station de BioGNV à Saint-Laurent-Blangy, près d’Arras. Cette [...]
Lire la suite ...

Foncier : La Safer présente son nouveau programme
La Safer Hauts-de-France a présenté les grandes orientations de son nouveau programme pluriannuel d'activités. Le pre [...]
Lire la suite ...

Safer : Une activité qui s’est développée et diversifiée
En marge de la présentation du nouveau PPAS, la Safer a fait le bilan du précédent PPAS et présenté ses résultats [...]
Lire la suite ...

Pommes de terre : Une récolte en demi-teinte et un stockage compliqué
Après un été laissant craindre un arrachage difficile, les pluies du début d'automne ont fait du bien pour la récol [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires