Votre météo par ville

Distribution. Le Ch’ti porc en progression chez Lidl

28-02-2019

Actualité

C’est tout frais

Le distributeur Lidl France, les éleveurs du Groupement de producteurs de porcs des monts de Flandre, le transformateur Westvlees et les industriels De Keyser et Vanden Borre se sont réunis pendant le salon international de l’agriculture pour reconduire, pour la quatrième édition, leur engagement à garantir aux éleveurs partenaires Ch’ti Porc une rémunération plus juste. Cette tripartite concerne 100 éleveurs, 14 références produits et 200 supermarchés du nord de la France.

Paul De Cock, responsable commercial De Keyser, Peter Hostens, administrateur Bvba Katsima pour Tradelio, Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing Lidl France, Sébastien Ley, président du GPPMF et Katrien Geneyn, Key Account Manager Westvlees ©Lidl

Le 26 février, pendant le salon international de l’agriculture à Paris, Lidl France a reconduit pour la quatrième année consécutive son contrat tripartite avec les 100 éleveurs des Ch’ti Porc des Flandres.

L’enseigne assure une zone de commercialisation sur les Hauts-de-France, à travers trois entrepôts et représente 200 supermarchés en approvisionnement.

La gamme de boucherie continue de s’étoffer en 2019 avec une nouvelle référence permanente, trois nouveautés saisonnières qui viennent compléter la gamme éphémère et favoriseront largement l’équilibre matière. La gamme de charcuterie s’étend également avec une poitrine en tranche, une saucisse de Lyon, du jambon en tranche et un jambon cuit supérieur doré au four.

Le Groupement de producteurs de porcs des monts de Flandre (GPPMF) est désormais présent sur 200 supermarchés Lidl France répartis sur le nord de la France avec sa marque distributeur « Ch’Ti Porc ».

Le « Ch’ti Porc », un fleuron régional en exclusivité chez Lidl

Avec ce nouveau contrat, la gamme de produit Ch’ti Porc comporte aujourd’hui 10 références de boucherie et quatre références de charcuterie.

En plus d’apposer une photo de l’éleveur sur chaque emballage, l’enseigne l’accompagne de la mention « une rémunération plus juste ». La marque distributeur « Ch’ti Porc » est quant à elle relayée au second plan mais reste présente sur l’emballage pour apporter sa caution de qualité.

Cette initiative est également portée dans les supermarchés par une signalétique afin de sensibiliser les consommateurs à la production locale et au caractère équitable de la démarche. Dans certains supermarchés Lidl France, des animations éleveurs sont organisées régulièrement afin de favoriser la relation entre le producteur et le consommateur.

« La reconduction de notre contrat tripartite avec les éleveurs de Ch’ti Porc des Flandres est une nouvelle preuve que notre modèle apporte satisfaction. Nous travaillons main dans la main avec eux pour définir une rémunération plus juste et définir une offre de qualité que les consommateurs trouveront dans nos supermarchés », a déclaré Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing Lidl France, pendant le SIA.

« Ce contrat tripartite nous assure de vendre nos volumes et d’améliorer notre équilibre matière », a déclaré pour sa part Sébastien Ley,président du GPPMF. Notre principal enjeu est d’assurer une meilleure valorisation de la carcasse. Avec ces nouvelles références dans nos gammes boucherie et charcuterie rendues possible grâce aux industriels, nous nous y retrouvons ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Un plan pollinisateurs qui interroge
Les détails du plan pollinisateurs dévoilés par le gouvernement inquiètent les apiculteurs pour ses mesuressur les [...]
Lire la suite ...

Chevaux : épidémie de rhinopneumonie dans plusieurs pays d’Europe
Une épidémie de rhinopneumonie touche des chevaux dans plusieurs départements situés aux portes des Hauts-de-France. [...]
Lire la suite ...

Sans Salon de l’agriculture, le village Semence se fait itinérant
Le Semae (ex-Gnis), l'interprofession semencière, a choisi cette année de proposer une version itinérante du village [...]
Lire la suite ...

Dépôts sauvages dans la nature : de trop fréquentes incivilités
Ordures ménagères, détritus, masques... Malgré la mise en place de filières de collecteet de recyclage dans les ter [...]
Lire la suite ...

Retraites agricoles : revalorisation fixée à septembre 2021
À l’occasion d’un déplacement le 6 mars 2021 dans la Creuse avec le Premier ministre Jean Castex, le minis [...]
Lire la suite ...

L’Afda, la force d’un réseau 100 % féminin
Seul Geda 100 % féminin du Nord-Pas de Calais, l'Afda rassemble 250 agricultriceset femmes du monde rural. Un espace e [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires