Votre météo par ville

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures

25-09-2020

Brèves

C’est tout frais

Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduisent les émissions de carbone, soit des pratiques qui en séquestrent déjà ». C’est ce qu’a expliqué Chuck de Liedekerke, l’un des cofondateurs de l’entreprise lors d’une conférence de presse le 24 septembre.

Les volontaires sont audités sur la base de l’outil Cool Farm Tool, développé par des universités européennes. Après la mise en place d’un plan de progrès reposant sur la réduction des intrants, la couverture du sol, ou la diversification des assolements, les agriculteurs reçoivent pendant cinq ans des montants correspondant à 80 % des crédits carbone créés.

Vingt agriculteurs engagés

Le reste, précise Soil Capital, «constitue une réserve qui encourage l’agriculteur à maintenir ses pratiques». Il sera versé à partir de la dixième année. L’entreprise se rémunère de deux manières : grâce à une adhésion annuelle de 980 euros exigée de l’agriculteur. Et aussi par un pourcentage fixe prélevé sur le coût du crédit facturé à l’acheteur.

Pour l’heure, 20 agriculteurs se seraient engagés. Mais les fondateurs espèrent monter rapidement en puissance et passer à 10 000 agriculteurs en 2025. Ce pour un total d’un million d’hectares.

Soil Capital «cherchera à s’aligner» lors de la mise en place du label Bas carbone français, précisent les fondateurs,

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Biogaz : peur sur les tarifs
Une diminution du tarif de rachat du biométhane à 65 €/MWh : c'est l'objectif affiché du gouvernement cet auto [...]
Lire la suite ...

Pomme de terre : au moins 15 % de baisse de la sole en 2021 en UE
«Les producteurs du Nord-ouest de l’Europe devraient planter au moins 15 % de pomme de terre en moins au printemp [...]
Lire la suite ...

Moyen-Orient : des appels au boycott après les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures
Des appels au boycott des produits français ont eu lieu dans plusieurs pays du Moyen-Orient après qu’Emmanuel Ma [...]
Lire la suite ...

Bien-être équin : le box individuel pose question 
90 % des chevaux vivent aujourd'hui en box individuels, durant la majeure partie de la journée. Alors que le bien-êt [...]
Lire la suite ...

PAC : le Parlement européen adopte à son tour sa position de négociation
Le Parlement réuni en plénière le 23 octobre 2020 a définitivement adopté – à une large majorité des deux tiers [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire aux portes de la France : appel à la vigilance des détenteurs de volailles
Les Pays-Bas viennent de confiner leurs volailles élevées en plein air après la détection du virus H5N8 sur deux cyg [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires