Votre météo par ville

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures

25-09-2020

Brèves

C’est tout frais

Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduisent les émissions de carbone, soit des pratiques qui en séquestrent déjà ». C’est ce qu’a expliqué Chuck de Liedekerke, l’un des cofondateurs de l’entreprise lors d’une conférence de presse le 24 septembre.

Les volontaires sont audités sur la base de l’outil Cool Farm Tool, développé par des universités européennes. Après la mise en place d’un plan de progrès reposant sur la réduction des intrants, la couverture du sol, ou la diversification des assolements, les agriculteurs reçoivent pendant cinq ans des montants correspondant à 80 % des crédits carbone créés.

Vingt agriculteurs engagés

Le reste, précise Soil Capital, «constitue une réserve qui encourage l’agriculteur à maintenir ses pratiques». Il sera versé à partir de la dixième année. L’entreprise se rémunère de deux manières : grâce à une adhésion annuelle de 980 euros exigée de l’agriculteur. Et aussi par un pourcentage fixe prélevé sur le coût du crédit facturé à l’acheteur.

Pour l’heure, 20 agriculteurs se seraient engagés. Mais les fondateurs espèrent monter rapidement en puissance et passer à 10 000 agriculteurs en 2025. Ce pour un total d’un million d’hectares.

Soil Capital «cherchera à s’aligner» lors de la mise en place du label Bas carbone français, précisent les fondateurs,

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Salaires : nouvelle revalorisation en agriculture, avancée dans l’industrie de la volaille 
Les partenaires sociaux se sont mis d'accord pour augmenter de 0,9 à 1% les salaires minimaux de la branche production [...]
Lire la suite ...

Chambres d’agriculture : une ordonnance crée un nouveau modèle de réseau régional 
Une ordonnance parue au Journal officiel le 21 janvier permet la création d'un nouveau modèle d'organisation dans le r [...]
Lire la suite ...

Le loup présent dans la Somme
Plusieurs brebis ont été blessées par un loup dans la nuit du 20 au 21 janvier dans la commune de Lasfresguimont-Sain [...]
Lire la suite ...

Egalim 2 : le médiateur « enquête » sur la légalité des baisses de prix chez Sodiaal 
Le ministère de l'Agriculture confirme la saisie en début de semaine du médiateur des relations commerciales pour "en [...]
Lire la suite ...

Bio : le taux de déconversions pourrait atteindre 5% en 2021 (Agence bio)
En 2021, selon les chiffres provisoires de l’agence bio publiés le 21 janvier, près de 4% des exploitations convert [...]
Lire la suite ...

Protéines animales : Ÿnsect démarrera sa ferme verticale au second semestre
Entreprise de production de protéines et d’engrais naturels d’insectes fondée en 2011, Ÿnsect a annoncé [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires