Votre météo par ville

Le Conseil d’État refuse de limiter les épandages d’engrais

22-04-2020

Brèves

C’est tout frais

Dans une décision rendue le 20 avril, le Conseil d’État a rejeté le référé déposé par Respire le 7 avril 2020. L’association nationale pour la préservation et l’amélioration de la qualité de l’air, demandait la réduction des épandages d’engrais agricoles. Autre requête : durcir les conditions d’application du déclenchement des procédures préfectorales en cas de pic de pollution.

« L’État assure strictement les obligations, y compris préventives, en matière de qualité de l’air ». C’est ce qu’assure l’institution, pour justifier sa décision.

Terres et Territoires - épandage au glyphosate
Épandage au glyphosate. ©DR

Le Conseil d’État rappelle qu’aucun dépassement du seuil d’alerte journalière aux particules fines (PM10) n’a été recensé. Contrairement à une observation au cours de la même période en 2019.

Pour justifier sa démarche, l’association Respire se basait sur trois études (chinoise, américaine et italienne) établissant un lien entre la pollution de l’air et le développement des maladies respiratoires, et le coronavirus en particulier.

Vigilance

Si le Conseil d’Etat ne limite pas les épandages, il recommande cependant une certaine vigilance. Malgré une baisse historique des émissions d’oxydes d’azote (notamment dues au trafic routier), les particules fines n’ont pas disparu avec le confinement.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Des stocks de pommes deux fois plus importants qu’en 2019 au début de l’été
« Fin juin 2020, alors que la campagne de commercialisation s’achève, les stocks de pommes sont le double de ceux d [...]
Lire la suite ...

Explosion au Liban : le stockage du nitrate d’ammonium en question
L'explosion de quelque 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium le 4 août au Liban rappelle que cet ingrédient de base de [...]
Lire la suite ...

Les éleveurs laitiers veulent pouvoir utiliser toutes les jachères en période de sécheresse
La FNPL (syndicat professionnel des producteurs de lait) appelle, dans un communiqué de presse du 12 août 2020, l’Un [...]
Lire la suite ...

Abattoirs : le maillon faible de la filière porcine
Les Hauts-de-France, cinquième région productrice de porcs, ne compte que sept abattoirs capables d'abattre ces anima [...]
Lire la suite ...

Flandres : Un boulanger au four et au moulin
Après le circuit court, le circuit ultracourt ? C'est l'idée un peu folle d'Antony Boulanger, patron à Noordpeene de [...]
Lire la suite ...

Enquête Covid-19 : nos exploitations agricoles régionales mises à mal
Le service économique de la chambre d'agriculture des Hauts-de-France a lancé en mai une enquêteauprès des agriculte [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires