Votre météo par ville

Fleurs coupées : la FNSEA s’accorde avec Intermarché pour soutenir les producteurs

13-11-2020

Brèves

C’est tout frais

«Intermarché s’est engagé auprès de la FNSEA à acheter cette semaine des fleurs coupées aux prix producteurs. En renonçant à toute marge», annonce le syndicat d’exploitants dans sa lettre institutionnelle du 12 novembre. «D’autres acteurs de la GMS pourraient entreprendre le même type de démarche, mais restent encore à convaincre», poursuit la FNSEA.

Avec la fermeture des fleuristes et des rayons de plantes d’ornement dans les supermarchés, les producteurs de fleurs coupées se voient obligés de jeter une partie de leur production.

3,5 millions d’euros de pertes sèches

«Ces pertes sèches dues aux frais déjà engagés et à l’impossibilité de débouchés sont estimées à 3,5 millions d’euros», indique le syndicat majoritaire. «L’idée est d’agir rapidement, car les destructions ont lieu en ce moment. Tout ce qui peut sortir de l’entreprise avec une facture au lieu d’être détruit est bon à prendre», a confié le directeur de la Fédération nationale des producteurs de l’horticulture et des pépinières (FNPHP, FNSEA) Julien Legrix. La lettre de la FNSEA précise par ailleurs qu’une opération d’achat de fleurs en région Paca est prévue «dès cette semaine».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires